Le Mans FC vs Villefranche : Le Labo

Retour au championnat ce week-end, avec un gros rendez-vous puisque l'actuel troisième de National s'invite au MMArena pour un match qui pourrait valoir cher en terme de points.


Les face-à-face

Manceaux et Caladois vont se retrouver pour la 5ème fois de leur histoire en match officiel. La balance penche pour le moment côté sarthois avec 3 victoires et 1 défaite. Jamais jusqu’ici les deux clubs n’ont fait match nul.

La saison dernière, Villefranche avait terminé de justesse devant les Manceaux pour la troisième place qualificative pour les barrages. Pourtant, les face-à-face avaient réussi à nos Sang & Or qui s’étaient imposés 1-0 à l’aller à Armand-Chouffet, puis 2-0 au MMArena au retour (avec le premier but sous son nouveau maillot de Krasso à l’époque).

Belle performance, puisque Villefranche est avec le SC Lyon l'une des deux seules équipes contre qui les hommes de DON avaient réussi à prendre 6 points sur 6. Ce fut aussi la seule défaite des Tigres entre décembre et mai, ce qui laisse encore plus de regrets pour nos hommes quand on regarde dans le rétroviseur.


 

La passe de 10?

Encore un petit effort et les Manceaux aligneront ce vendredi un 10ème match consécutif sans défaite, toutes compétitions confondues. La série, débutée contre Concarneau fin septembre, serait tout simplement une première depuis près de 4 ans !

A l’époque, les Sarthois avaient cumulé 23 rencontres sans défaites, record historique du club, entre le 8 avril et le 3 décembre 2017. Jamais depuis le retour en National à l’été 2018, les Sang et Or n’ont fait mieux que 9 matchs d’invincibilité jusqu’ici.


Le groupe manceau est invaincu depuis 9 matchs (© Mickaël Bruneau Photographie)

 

L'arbitre

Bartolomeu Varela sera l’arbitre de la rencontre. Un gros nom donc, puisque le natif de Dunkerque est professionnel depuis plus de douze ans et a longtemps officié en Ligue 1 dans les années 2010. Entre 2010 et 2012, il va d’ailleurs arbitré à 5 reprises un match des Sarthois. Nos Sang & Or le retrouveront pour la dernière fois en février 2020 pour la réception de Rodez lors de la 25e journée de Ligue 2.

Souvent critiqué, notamment pour ses excès d’autoritarisme, l’homme en noir a pourtant été élu l’an passé meilleur arbitre central lors des trophées UNFP L2. Dans son histoire avec les Manceaux, peu de griefs semblent être à nourrir. Il a expulsé un Sarthois (Khaled Adenon en 2011) et n’a jamais sifflé de penalty lors des 6 précédents.


© FFF

 

Quadruplé... et après?

Performance historique pour Issouf Macalou lors du 7e tour de Coupe de France à l’ESOF La Roche. L’Ivoirien est ainsi devenu le 4e homme de l’histoire du club à inscrire un quadruplé, et celui qui a réalisé cette performance dans la durée la plus rapide (33 minutes seulement).


Macalou, l'homme en forme côté manceau (© Mickaël Bruneau Photographie)

De quoi déverrouiller complètement l’attaquant et l’amener à empiler les buts désormais? Si on regarde ses trois prédécesseurs, il y a de quoi être optimiste.

Le dernier auteur de 4 buts dans le même match, l’idole Vincent Créhin (contre Trélissac en février 2018, N2) n’avait pas tardé à réitérer ces exploits puisque dès le match suivant contre Fontenay, il inscrivait de nouveau un doublé.

Avant lui, en septembre 2017, Romain Dupont avait inscrit à lui seul la totalité des buts du match de Coupe de France contre Brûlon (0-4). Là encore, les fourmis étaient toujours dans ses jambes quelques jours plus tard, pour la réception de Saint-Brieuc en championnat, avec un nouveau but inscrit au bout de 2 minutes de jeu.

Enfin, le tout premier héros, Aurélien Tertereau, avait marqué ses quatre pions en septembre 2015, toujours en Coupe de France, contre Tennie, dans ce qui reste (sans doute pour longtemps) la plus large victoire mancelle de l’histoire (14-0). Et bien, encore une fois, dès le match suivant, contre Saint-Pryvé-Saint-Hilaire, l’actuel joueur de Toulon marquait une nouvelle réalisation.

Les chiffres sont donc formels, vous pouvez miser sur un but de Macalou ce vendredi !


 

Fin de série

C’est donc un carton rouge qui va stopper l’hégémonie de Pierre Patron dans les buts sarthois en championnat. L’ex-Clermontois aura aligné pas moins de 46 matchs consécutifs dans les cages mancelles. Série entamée lors de la réception de QRM le 28 août 2020 (Jérémy Aymes étant titulaire à Annecy pour le premier match de la saison).

Pour mesurer à quel point sa régularité au poste est une performance importante, il suffit de constater que cela fait près de 10 ans qu’un portier manceau n’avait pas été aussi omniprésent. Il s’agit même de la deuxième meilleure série au XXIe siècle. Seul Didier Ovono avait fait mieux au début des années 2010 (57 matchs).

A l’heure où la concurrence est plus rude désormais à ce poste et où les matchs s’enchainent toujours aussi vite, on ne peut que constater une fois de plus l’importance prise par Pierre Patron dans la longue lignée des gardiens de but sarthois.

Le record, évidemment, ne risque pas d’être battu de sitôt, détenu par le premier d’entre tous, Alain Jacotin, qui disputa la totalité des rencontres de championnat pendant plus de trois ans, entre avril 1986 et octobre 1989 (soit… 111 matchs !).




46 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout