Le Mans FC vs Sedan : Le Labo

Troisième réception au MMArena pour les Sarthois, qui retrouvent un vieux compagnon de route, le CSSA. Voici quelques chiffres pour remettre le match en perspective.


21

Manceaux et Sedanais vont se retrouver pour la 21e fois en match officiel. Il s’agit du 17e adversaire le plus souvent affronté, Sedan rejoignant des clubs comme Lille, Lens ou Saint-Etienne à ce chiffre.

Mais cela fera surtout 8 ans désormais que les deux clubs ne s’étaient plus retrouvés. La dernière en date nous renvoie au 8 mars 2013 pour la 28e journée de Ligue 2, les Sarthois s’étaient alors inclinés 2-1 à Louis-Dugauguez, pour la première apparition de Loïc Baal et le dernier but de Fadil Sido notamment.




Au bilan général des face-à-face, c’est très positif pour les Sang et Or qui se sont imposés à 10 reprises, contre 6 défaites (et 4 nuls). A domicile, Le Mans est invaincu depuis 1998 et a enchainé depuis 5 victoires et 1 nul.

Enfin, notons que Sedan rejoint Bastia, Lorient et Boulogne dans le cercle fermé des équipes qui auront affronté Le Mans dans les 3 premières divisions nationales.


 

7

Un record pourrait être égalé ce lundi soir! En cas de succès face à Sedan, Le Mans enregistrerait donc sa 7e victoire consécutive à domicile en championnat, série entamée en fin de saison dernière contre le SC Lyon (3-1) et poursuivie ensuite face à Créteil (4-0), Annecy (3-2), Saint-Brieuc (1-0), de nouveau Créteil (2-1) et Sète (3-0).

Ce serait la 4e fois dans l’histoire du club seulement qu’une telle performance est réalisée. Deux de ces séries sont encore récentes : l’une eut lieu entre mai 2015 et février 2016 quand le club évoluait en CFA2. Plus proche de nous encore, les Manceaux avaient aussi enchainé les succès pour les 4 dernières réceptions de 2016/2017 puis les 3 premières de National 2 en 2017/2018.

Enfin la toute première série remonte à 2002/2003, entre août et novembre les Sarthois avaient été sans pitié à la maison. Ils avaient même pousser le record absolu à 8 unités en ajoutant un match de Coupe de la Ligue dans le même laps de temps.

Le point commun de ces séries : à chaque fois les Manceaux sont montés en fin de saison …


 

60

Pierre Patron est décidemment l’homme à suivre en ce moment pour les chiffres ! Alors qu’il est à la recherche de son 20e clean sheet (voir le Labo contre Bourg), sa présence dans le XI face à Sedan sera aussi l'occasion de fêter sa 60e apparition en Sang et Or !

Depuis ses premières minutes inattendues contre Nice en Coupe de la Ligue le 30 octobre 2019, l’ancien Clermontois est devenu inamovible, ne laissant sa place qu’à 3 reprises depuis (2 en Coupe de France, 1 en championnat). Il arrive désormais au 8e rang des gardiens manceaux en nombre de matchs disputés. Plus intéressant encore, s’il reste aligné jusqu’à la fin de la saison dans les cages, il deviendra même le 4e portier dans l’histoire du club le plus utilisé (derrière Pédémas, Pelé et Jacotin) !


 

450

Après 5 journées disputées, ils ne sont plus que 3 à avoir participer à la totalité des rencontres, soit 450 minutes : Pierre Patron, Maxence Derrien et Hugo Vargas-Rios. C’est exactement le même nombre que l’an passé, où Billal Brahimi, Bendjaloud Youssouf et Pierre Lemonnier avaient démarré également la saison en non-stop. C’est le néo-guingampais qui avait tenu le plus longtemps sur ce rythme, jusqu’à la 13e journée (remplacé à la mi-temps pour blessure).

Est-ce que l’un de ces 3 hommes arrivera à rééditer la performance de Joffrey Cuffaut en 2012/2013 ? Cette saison, le joueur aujourd’hui à Valenciennes avait tout simplement disputé l’intégralité de toutes les rencontres de la saison, championnat et coupes compris, soit l’équivalent de 42 matchs!



48 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout