Le Mans FC vs FC Sète : Le Labo

Après un premier accroc à Châteauroux, les Manceaux seront tenus de réagir face au FC Sète au MMArena. Voici quelques chiffres historiques pour appréhender cette rencontre.


3

La saison 2021/2022 de championnat ne proposera pas aux Manceaux de découvrir un nouvel adversaire. Contrairement à l’an passé où les Sang et Or avaient pour la première fois de leur histoire affronté Bastia-Borgo, Annecy et le FC Sète. Ce sera donc la 3e opposition officielle entre les Sarthois et les Héraultais.

Au match aller l’an passé, on se souvient que les mucistes avaient concédé le nul 1-1 en fin de rencontre, en octobre, dans un match où apparaissaient pour la première fois trois petits nouveaux : Ryan Ebene Talla, Mathieu Gonçalves et Julien Bègue.



Le retour, en mars dernier, avait vu Le Mans FC s’incliner sans contestation 2-0 au stade Louis-Michel.

C’est donc avec l’objectif d’une première victoire dans leur face-à-face que le XI sang et or débutera la rencontre. Et ainsi éviter que Sète ne rejoigne un groupe de 4 équipes qui n'a jamais perdu en championnat contre Le Mans malgré un minimum de trois matchs joués (Bourges 18, AEPB La Roche, Vertou et Rodez).


 

11

Depuis le but de Billal Brahimi contre Laval (2-1) le 27 mars dernier, il est intéressant de constater que les Sarthois ont toujours marqué au moins une fois dans chacun de leur match jusqu’à aujourd’hui, alignant donc une série de 11 rencontres. En enchainant un 12e match avec 1 but marqué contre Sète, les Sarthois réaliseraient ainsi la 7ème meilleure série de leur histoire. Mais à moitié chemin encore du record historique réalisé entre le 10 décembre 2016 et le 14 octobre 2017 (24 matchs de championnat, CFA2 puis N2).



 

5

Toute équipe ayant des ambitions de montée se doit de faire le plein de points à domicile. Le Mans n’a pas failli à la tache en s’imposant pour ses deux premières réceptions. En y ajoutant les trois derniers succès acquis en fin de saison dernière contre le SC Lyon, Créteil et Annecy, le MMArena pourrait de plus en plus ressembler à une forteresse imprenable. Un 6e succès de rang serait ainsi la meilleure série réalisée à domicile depuis quatre ans (7 victoires entre le 8 avril 2017 contre Aubervilliers et le 29 septembre contre Saint-Brieuc). Cette suite de 7 qui constitue d’ailleurs à ce jour le record de victoires consécutives à domicile pour les Manceaux.


 

4

Les Manceaux ont déjà croisé William Toulliou, jeune arbitre de 29 ans, originaire de Brest mais appartenant à ligue du Grand Est. Celui qui est considéré comme un grand espoir de l’arbitrage français va officier pour la 4e fois dans un match des Sarthois, et ce sera même la troisième fois en 2021 (c’est le premier dans ce cas).

La première fois cette année avait plutôt laissé un beau souvenir puisque c’est lui qui dirigeait le match Le Mans/Red Star le 25 janvier, et avait donc sifflé ce fameux penalty pour les Sarthois pour une faute sur Aiko, transformé avec succès par Julien Bègue qui scellait une importante victoire 2-1 face à (alors) un concurrent direct.



Malheureusement, les retrouvailles le 13 mars suivant seront bien moins enthousiasmantes. À… Sète (déjà), les Manceaux s’inclinaient, et l’arbitrage n’y était pour rien du tout (2-0).

À noter que la toute première apparition de M. Toulliou au sifflet d’un match manceau avait eu lieu le 24 février 2018, à Chartres en N2, pour une défaite 3-2, avec un triplé de l’actuel briochin Steven Papin.

Remarquons enfin que cet arbitre n'entre pas vraiment dans la catégorie des serial cartonneurs, puisque dans ces trois matchs, un seul avertissement aura été donné aux Sang et Or (Jérémy Choplin contre le Red Star).


57 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout