Le Mans FC applique son tarif "maison" à Avranches

Vendredi soir, les Manceaux recevaient une équipe en forme, l'US Avranches MSM (3e) pour le compte de la 8ème journée. Après un nul face aux corses de Borgo, les partenaires de Nicolas Kocik avaient à cœur de poursuivre la belle dynamique à domicile afin d’apercevoir de plus près le haut du classement. Retour sur cette soirée.



© Mickaël Bruneau Photographies


Les points positifs de la rencontre :



Buteurs, Boubaya et Gnanduillet ont contribué à la belle soirée mancelle | © Mickaël Bruneau Photographies


Départ canon pour les Sarthois : Cela devient une habitude dans l'antre de Marie-Marvingt, les joueurs sarthois démarrent tambour-battant chacune de leurs rencontres à domicile. Il ne fallait pas être dans les bouchons des Hunaudières ce vendredi soir car Tristan Boubaya a donné le ton de la rencontre rapidement avec une tête qui a laissé le portier normand sur place (8'). A noter que c'est le troisième but inscrit entre la 1ère et la 10ème minute de jeu. Vous l'aurez compris, il faut arriver plus tôt au stade et ne surtout pas louper le coup d'envoi.


Une attaque toujours aussi prolifique : Les attaquants manceaux étaient également au rendez-vous ce vendredi soir. Jeffrey Quarshie, un peu timide sur ce début de saison, a ouvert son compteur but sous les couleurs mancelles en transformant le penalty du 2-0 suite à une faute sur Armand Gnanduillet (25'). Un but qui fait du bien au moral de l'ancien bressan.

Enfin, le meilleur buteur du championnat, Armand Gnanduillet a encore frappé sur une frappe hasardeuse qui a surpris Beuve (43'). Il inscrit alors son 7ème but de la saison. Néanmoins, il aurait pu alourdir le score final s'il n'aurait pas louper l'immanquable en fin de rencontre.


Tristan Boubaya retrouvé, Martin Rossignol dans la continuité : Les milieux de terrain manceaux ont joué un grand rôle dans ce succès. Remplaçant sur ces dernières rencontres, Tristan Boubaya était de retour en tant que titulaire et il a fait taire les critiques. Un retour convaincant avec un but et une belle présence dans ce milieu de terrain. Il faut savoir reculer pour mieux sauter, l'expression a bien marché pour l'ancien concarnois.

Enfin, Martin Rossignol a également livré une très belle copie. Sa jeunesse a déstabilisé les joueurs d'Avranches qui ont eu du mal à lui chiper le ballon. A l'aise balle au pied et disposant d'une belle vision du jeu, le jeune manceau sera sans doute l'une des belles révélations de championnat s'il continue ainsi.


Les points noirs de cette rencontre :



El Khoumisti était dans les tribunes ce vendredi soir | © Mickaël Bruneau Photographies


Le mystère El Khoumisti : Absent de dernière minute sur cette rencontre, l'éviction de FEK a fait couler beaucoup d'encre sur la Toile ce week-end passant d'une simple absence à un vrai scandale sur la sphère "Le Mans FC". A l'heure actuelle, plusieurs motifs émergent sur les réseaux sociaux, mais ni le joueur, ni le club n'a pour le moment communiquer à ce sujet.

Élément solide du dispositif de Cris puisque l'ancien meilleur buteur du championnat a marqué à trois reprises et a délivré trois passes décisives depuis le début de saison. Il est le partenaire de jeu idéal d'Armand Gnanduillet sur le devant de l'attaque.

Cette affaire paraît étonnante quand on sait que l'ancien joueur concarnois a rejoint la Sarthe pour être au plus proche de sa famille et il a même déclaré que c'était un bonheur de jouer dans ce stade devant ses proches. Nous en saurons davantage dans les prochains jours.


Fiche technique :


Le Mans FC : Kocik - Vincent, Smith, Voyer (Derrien 68'), Vargas-Rios - Rossignol, E.Quarshie, Boubaya (Cervantes 75') - J.Quarshie (Aïko 65'), Fadiga, Gnanduillet.


Avranches : Beuve - Mendy, Baret, Lemeray, Lescroart (Lamrabette 60'), Falouh (Mercier 46') - Boateng, Eboumbou (Le Normand 46'), Daguin (Piechocki 73') - Sacko, Boussaïd

101 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout