• Franck

Le Mans/Créteil : les chiffres d'après-match



Le Mans n’avait plus inscrit 4 buts (au moins) dans un match depuis plus de 3 ans, soit le 3 février 2018 lors de la victoire éclatante face à Trélissac (10-0) pour le compte de la 18e journée de National 2.


3e victoire consécutive (Saint-Brieuc/SC Lyon/Créteil) : cela n’était plus arrivé en championnat depuis mai 2019 et les 3 dernières journées du National contre Sannois Saint-Gratien, Marignane-Gignac et Chambly.


Le Mans a marqué 3 buts ou plus sur 2 matchs consécutifs de championnat : là encore il faut remonter à plus de 3 ans pour trouver une telle performance. En mars 2018, les Sang et Or battaient tour à tour Saint-Pryvé-Saint-Hilaire (3-0) puis Saint-Malo (3-1) pour les 23e et 24e journées de National 2.


Jouer 2 rencontres de suite à domicile n’est pas toujours un avantage. La preuve, remporter ces 2 matchs n’arrive pas fréquemment. En octobre 2019, les Manceaux avaient réussi cela contre Niort en championnat puis Nice en Coupe de la Ligue. Concernant 2 matchs de championnat, il faut remonter à février 2018, justement suite au match gagné contre Trélissac, où les Manceaux avaient enchainé avec une autre victoire au MMArena contre Fontenay (3-1).


Jean-Philippe Krasso a inscrit un but lors de 3 matchs consécutifs. C’est une performance qui n’avait pas été réalisée depuis Vincent Créhin, buteur contre Avranches, Dunkerque et Concarneau en janvier 2019.



C’est la première fois qu’Alexandre Vardin et Olivier Veigneau étaient alignés ensemble, sur leur côté. Quant à la paire Lemonnier/Choplin, il s’agissait (seulement) de leur 13e association dans la charnière centrale. Et ce n’est que la 2e fois qu’ils sortent vainqueurs (après la victoire contre Guingamp l’an passé) et la 3e fois qu’ils ne prennent pas de but (après Rodez la saison dernière et Laval à l’aller).


La Tribune Mancelle a eu la plaisir de communiquer cette statistique historique dès hier soir : Billal Brahimi a inscrit le 1500e but de l’histoire du club en championnat. Il restera donc dans les tablettes comme Régis Beunardeau (1er), Christian Penaud (500e) ou Matthieu Coutadeur (1000e). Il aura fallu attendre 13 ans entre le 1000e et le 1500e but.



Brahimi a inscrit son 9e but de la saison, confirmant son statut de meilleur buteur du club. Il a dépassé le meilleur buteur de la saison dernière en championnat (Vincent Créhin avec 8 buts), certes raccourcie.


De leur côté, Jean-Philippe Krasso, Bendjaloud Youssouf et Durel Avounou ont tous les trois inscrit leur 4e but de la saison, rejoignant ainsi Bègue sur la 2e marche du podium. Youssouf, qui a délivré sa 5e passe décisive de la saison (4 en championnat), revient à une unité du meilleur passeur sarthois Brahimi.



Avec 4 réalisations supplémentaires, Le Mans a désormais inscrit 38 buts dans ce championnat. C’est exactement le même nombre qu’à la fin de la saison de National il y a 2 ans. Mais différence notable, les Sarthois possédaient 5 points de plus à 3 matchs de la fin (50 contre 45).


Score rare. C’est seulement la 9e fois de l’histoire que les Manceaux s’imposent 4-0 à domicile en championnat, la 1ère fois depuis 10 ans. Pour le plaisir, voici la liste des 8 précédents, qui rappelleront peut-être des souvenirs aux plus anciens :

  • Le Mans 4-0 Laval, le 16 mai 2011 (L2)

  • Le Mans 4-0 Rennes, le 13 août 2005 (L1)

  • Le Mans 4-0 Montpellier, le 29 novembre 2003 (L1)

  • Le Mans 4-0 Valence, le 26 janvier 2000 (D2)

  • Le Mans 4-0 Nîmes, le 15 août 1998 (D2)

  • Le Mans 4-0 Beauvais, le 28 mars 1995 (D2)

  • Le Mans 4-0 Perpignan, le 13 août 1994 (D2)

  • Le Mans 4-0 Tours, le 7 décembre 1991 (D2)

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout