Le Mans/Créteil : les chiffres d'après-match



Le Mans n’avait plus inscrit 4 buts (au moins) dans un match depuis plus de 3 ans, soit le 3 février 2018 lors de la victoire éclatante face à Trélissac (10-0) pour le compte de la 18e journée de National 2.


3e victoire consécutive (Saint-Brieuc/SC Lyon/Créteil) : cela n’était plus arrivé en championnat depuis mai 2019 et les 3 dernières journées du National contre Sannois Saint-Gratien, Marignane-Gignac et Chambly.


Le Mans a marqué 3 buts ou plus sur 2 matchs consécutifs de championnat : là encore il faut remonter à plus de 3 ans pour trouver une telle performance. En mars 2018, les Sang et Or battaient tour à tour Saint-Pryvé-Saint-Hilaire (3-0) puis Saint-Malo (3-1) pour les 23e et 24e journées de National 2.


Jouer 2 rencontres de suite à domicile n’est pas toujours un avantage. La preuve, remporter ces 2 matchs n’arrive pas fréquemment. En octobre 2019, les Manceaux avaient réussi cela contre Niort en championnat puis Nice en Coupe de la Ligue. Concernant 2 matchs de championnat, il faut remonter à février 2018, justement suite au match gagné contre Trélissac, où les Manceaux avaient enchainé avec une autre victoire au MMArena contre Fontenay (3-1).


Jean-Philippe Krasso a inscrit un but lors de 3 matchs consécutifs. C’est une performance qui n’avait pas été réalisée depuis Vincent Créhin, buteur contre Avranches, Dunkerque et Concarneau en janvier 2019.



C’est la première fois qu’Alexandre Vardin et Olivier Veigneau étaient alignés ensemble, sur leur côté. Quant à la paire Lemonnier/Choplin, il s’agissait (seulement) de leur 13e association dans la charnière centrale. Et ce n’est que la 2e fois qu’ils sortent vainqueurs (après la victoire contre Guingamp l’an passé) et la 3e fois qu’ils ne prennent pas de but (après Rodez la saison dernière et Laval à l’aller).