Le Mans/Challans: un nul rageant pour la réserve

Neuvième au classement, Le Mans FC accueillait Challans à Mulsanne avec l'objectif de capitaliser, une semaine après avoir concédé le nul (3-3) à Vertou dans les derniers instants du match. Deux points au-dessus des Manceaux, les Vendéens restaient sur de bonnes performances et espéraient également s'imposer pour rester au contact des équipes de tête.



La nuit est très vite tombée sur la Pincernardière | © La Tribune Mancelle



C'est avec seulement deux joueurs du groupe professionnel que les réservistes manceaux se présentaient ce samedi soir à la Pincenardière. En effet, Ianis Polla et Lilian Njoh étaient les seuls membres de l'équipe première laissés à disposition de la réserve par le nouveau coach manceau Réginald Ray. Pas de Mickaël Bod, Théo Eyoum, Mike Bettinger ou encore Paul Lehoux parmi les 16 "Sang et Or" présents ce soir. Une bonne nouvelle pour certains jeunes qui avaient donc l'occasion de se montrer.


L'un des gagnants de la soirée était sans aucun doute Enzo Charpentier. Le jeune gardien de la génération 2005 (1 match seulement en U19 Nat. cette saison) prenait place sur le banc pour la première fois de la saison. Son homologue Thibault Gaignard, d'un an son aîné, était lui titulaire pour la deuxième fois après le match contre Fontenay.


Le dispositif choisi par Olivier Pignolet était le même que d'habitude, à savoir un 4-4-2 claqué sur l'équipe première. Devant Thibault Gaignard, la charnière Noah Bolivard - Ianis Polla prenait place, escortée par les latéraux Oscar Verneau et Lilian Njoh. Au milieu, le capitaine Mattéo Morin était associé à Jules Chatagneau, avec Noah Lobé sur l'aile gauche et Sammy Y'Tai sur le côté droit. Enfin, Théo Argoud se positionnait au soutien d'Adam Hammoudi sur le front de l'attaque mancelle.


Noah Bolivard enchaîne les titularisations en défense centrale après une période plus compliquée | © Mickaël Bruneau Photographies


Les premières minutes de la partie donnent lieu à un round d'observation où aucune des deux équipes ne prend clairement l'ascendant sur l'autre. Rien à signaler pendant le premier quart d'heure, si ce n'est une frappe écrasée d'Y'Tai captée sans problème par le portier adverse. Le Mans se contente de défendre les timides assauts challandais, et se projette rapidement en contre grâce à la vitesse de la fusée Lobé.


Le joueur Manceau le plus en vue durant cette première période est Lilian Njoh. Peu mis en difficulté sur son flanc gauche, il devient un poison pour la défense de Challans par ses longs ballons à destination des attaquants manceaux. Car c'est justement ce que demande le coach Pignolet à ses joueurs, "sauter une passe" pour accélérer le jeu et mettre en danger cette équipe vendéenne. Noah Lobé est même proche d'ouvrir le score mais se heurte à la belle sortie du gardien challandais.


En face, le FC Challans n'a que trop peu d'occasions franches et doit s'en remettre aux coups-de-pied arrêtés pour amener le danger sur les cages mancelles. Et c'est justement sur l'un des nombreux corners que va déboucher la seule "vraie" situation des visiteurs. Après un premier centre repoussé par la défense, un joueur vendéen s'essaye de loin mais sa frappe vicieuse est bien lue par Gaignard, qui détourne en corner. À la pause, le score est logiquement de 0 à 0 !


Alors que la première mi-temps de ce match pourrait être qualifiée d'ennuyeuse, la seconde nous réserve un spectacle bien plus intéressant. Deux petites minutes après le retour des vestiaires, Théo Argoud est à la conclusion d'un contre manceau et ouvre le score dans le froid glacial qui règne sur la Pince' (1-0, 47'). Un but qui vient jeter un coup de froid supplémentaire sur les joueurs de Challans, qui subissent les assauts des Manceaux, clairement au dessus sur cette entame de seconde période.


Pour sa première titularisation à domicile, Sammy Y'Tai a fait parlé sa technique et s'est même offert un but | © Mickaël Bruneau Photographies


Forcément, les visiteurs jouent plus haut et laissent des espaces qui profitent aux attaquants du Mans, qui laissent parler leur technique pour faire mal à la défense adverse. Noah Lobé, Adam Hammoudi et Sammy Y'Tai s'en donnent à cœur joie pour tenter de faire le break. Lancé sur l'aile gauche, Lobé trouve Hammoudi dans la surface qui élimine un défenseur avant de servir idéalement son cousin, qui conclu à bout portant (2-0, 64').


Suite à ce but d'YT'ai (son premier en championnat), Le Mans semble pouvoir gérer son avance pendant la dernière demi-heure. Mais un relâchement coupable va tout changer. En deux minutes, Challans refait son retard (2-2, 81') et inverse les rôles. Le Mans se retrouve en position de chassé, face au chasseur vendéen qui tente de réaliser le hold-up. Mais malgré les entrées de Zakaria Belhaj (85') et d'Izhak Hammoudi (87'), plus aucun but ne sera marqué. Théo Argoud passe lui proche de l'exclusion suite à un tacle très appuyé pour couper une attaque adverse, mais n'écope finalement que d'un jaune.


Au final, Sarthois et Vendéens se quittent sur ce match nul : 2 partout ! Un résultat plutôt logique mais qui reste une contre performance pour les Manceaux au vu du scénario de la rencontre. Au classement, les "Sang et Or" restent neuvième à seulement trois points du podium. Prochaine échéance : samedi 3 décembre avec un déplacement sur la pelouse d'un promu, le SC Beaucouzé !



Fiche technique :


LE MANS FC - FC CHALLANS 85 : 2-2 (0-0)


BUTS : Le Mans : Théo Argoud (47'), Sammy Y'Tai (64'). Challans : Alex Merceron (79'), Tieri Godame (81').


Le Mans FC : Thibault Gaignard - Oscar Verneau, Ianis Polla, Noah Bolivard, Lilian Njoh - Sammy Y'Tai (puis Izhak Hammoudi, 87'), Mattéo Morin, Jules Chatagneau, Noah Lobé (puis Zakaria Belhaj, 85') - Théo Argoud, Adam Hammoudi

Non entrés en jeu : Enzo Charpentier, Yassir Dkhil, Nathan Tronchet.


FC Challans 85 : Pierre Mainguy - Hugo Connan, Jean-Paul Montalbetti, Hafid Farssane, Alex Merceron - Tieri Godame (puis Massinissa Djabali, 85'), Hermann Josue, Josue Etchri (puis Matéo Baudriller, 78'), Cihat Akyuz (puis Bastien Giraudet, 69') - Landry Niaoré, Sofiane Choubani (puis Héréba Touré, 69')

Non entré en jeu : Clément Rocher.


 

Echos de la Pincenardière


Pas grand monde sur les bords du terrains dans ce froid glacial ! Parmi les courageux, on note la présence du gardien Evan Brochet, blessé de longue date mais toujours fidèle au rendez-vous. Les proches de Yassir Dkhil étaient venus voir ce dernier, qui n'est toutefois pas entré en jeu. Après une très longue absence suite à son opération du genou, le latéral manceau était présent pour la première fois sur une feuille de match de N3 cette saison (à noter qu'il a joué un match en Coupe des Pays-de-la-Loire).


La vraie bonne nouvelle, c'est la présence d'un nouveau speaker à la Pincenardière ! Et qui d'autre qu'un membre de la Tribune Mancelle pour animer les rencontres de N3 ? Désormais, notre Cyril Yvon national sera au micro lors de chaque match à domicile de notre équipe réserve. Alors, plus d'excuses pour ne pas venir supporter les "Sang et Or" !

39 vues0 commentaire