• Franck

Le Mans/Avranches : les chiffres d'après-match

Retours

- Julien Bègue était titularisé pour la première fois en championnat depuis le 15 janvier 2021, et le déplacement à QRM (2-0).

- Victor Glaentzlin n’était plus apparu en championnat avec le maillot manceau depuis le 18 décembre 2020 et la victoire à Lyon (1-3).

- Kevin Yoke n’avait plus disputé la moindre minute en championnat depuis le 13 octobre 2020, pour la défaire à Concarneau (3-1).


Confiance

Hamza Hafidi vient d’enchainer une 5ème titularisation consécutive dans le XI manceau. Une performance qu’il n’avait plus réalisé depuis plus de 2 ans (entre les 21e et 25 journées de National en février/mars 2019). Il en a profité hier pour connaitre son 30e match nul avec les Sarthois.


Décisif

Avec 8 buts et désormais 5 passes décisives, Billal Brahimi a été décisif pour la 13e fois cette saison. Il en profite pour faire mieux que le meilleur passeur de l’an dernier en championnat (Stéphane Diarra avec 4). Il devance aussi Vincent Créhin, qui était le joueur le plus décisif l’an passé en Ligue 2 (8 buts, 2 passes décisives). Rappelons que le championnat s’était arrêté après 28 journées l’an passé, soit le nombre de matchs actuels réalisés par l’équipe cette saison.


Tauliers

Pas de changement dans le top 5 des joueurs les plus utilisés cette saison. En revanche on constate que ces 5 hommes ont tous désormais dépassé les 2000 minutes de jeu :

1- Pierre Patron & Bendjaloud Youssouf, 2430 minutes

3- Billal Brahimi, 2337 minutes

4- Logan Costa, 2094 minutes

5- Pierre Lemonnier, 2032 minutes

A noter que l’an passé, seuls 3 joueurs avaient atteint cette barre symbolique au moment de l’arrêt du championnat (Lemonnier, Moussiti-Oko et Boé-Kane).


Buts

En inscrivant le 30e but manceau cette saison, Bendjaloud Youssouf a égalé le nombre de buts inscrit l’an passé par les Sarthois, qui s’étaient arrêtés à 30 au soir de la 28e journée. En revanche, le but de l'Avranchinais Anziani est également le 30e encaissé cette saison, et c’est déjà 1 de plus que lors de la précédente saison en National il y a 2 ans, où le compteur des buts contre s’était stoppé à 29.


Chiffres ronds

- 110e titularisation en championnat pour Pierre Lemonnier, 20e pour Maxime Bernauer et 10e pour Gonçalves

- 20e match avec Le Mans pour Maxime Etuin


Pression?

Le scénario d’hier vous a semblé familier ? C’est normal, c’est déjà la 5ème fois cette saison que les Manceaux ouvrent la marque pour finalement se faire rattraper avant la fin du match. Avant Avranches, ce fut le cas aussi contre Bastia-Borgo (à l'aller et au retour), Saint-Brieuc et Sète. Soit 10 points de perdus alors qu’ils étaient officieusement dans la poche des Sarthois. Et à l’inverse les Manceaux n’ont réussi à revenir dans un match quand ils étaient menés à seulement 3 reprises (les deux premières rencontres de la saison à Annecy et contre QRM, puis à Créteil). La balance penche donc du premier côté.

D’autant que l’absence de réaction a été très souvent constatée quand les Manceaux prennent le premier but : 7 fois déjà les Sarthois n’ont pas été en mesure de réagir (à Laval, contre Concarneau, Sète, Bourg, face à Bastia les deux matchs et à QRM), sans oublier la défaite à Concarneau où les Sang et Or avaient provisoirement réussi à égaliser avant de céder de nouveaux à 2 reprises.


25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout