[N3] Le Mans/Sablé : le derby aux Sang et Or!

Invaincus après leur deux premières sorties, la réserve mancelle se voyait proposer un derby départemental avec en adversaire le Sablé FC, composé de nombreux anciens manceaux.


Arrivée des joueurs derrière le capitaine Augustin Pascaud [© La Tribune Mancelle]

Pas besoin d’être un observateur avéré, pour sentir que ce derby entre manceaux et saboliens allait revêtir une saveur particulière pour les vingt-deux acteurs, d’un côté comme de l’autre.


Jérôme Drouin (Sablé FC) et son homologue manceau Olivier Pignolet (Le Mans FC), autrefois coéquipiers au MUC 72 (7 matchs joués ensemble chez les A) et copains dans la vie de tous les jours, avaient tous deux les traits du visage tirés à une demi-heure du coup d’envoi de ce derby tant attendu.


C’est que cette rencontre avait, pour les deux formations, une certaine importance et pas des moindres. Se racheter d’un faux pas à domicile pour l’un (victoire de Laval au stade Rémy Lambert) alors que du côté manceau, « Loulou » devait à nouveau faire face à un chambardement au sein de son effectif.


Les pros jouant ce lundi soir au MMArena face à Sedan, Cris et son staff technique ne pouvaient prendre aucun risque et donc garder tout son petit monde, pour pallier d’éventuels imprévus de dernière minute.


Exit donc Julien Bègue, Makan Aiko (blessure au poignet) et Julio Donisa, sans oublier la surprise du jour, la promotion du jeune et très prometteur défenseur axial, Djamal Moussadek, au sein de l’effectif de National !


Fidèle à ses vertus de club formateur, l’occasion était donc de découvrir, à nouveau, de nouveaux visages dans le « onze » manceau avec les premières titularisations des défenseurs Noah Bolivard et Yassir Dkhil.


Noah Bolivard était titulaire face à Sablé [© La Tribune Mancelle]

Une leçon tactique


Rapidement en action, les jeunes mucistes, déjà très en jambes dès les premières minutes de jeu, lançaient les hostilités avec beaucoup d’abnégation, surprenant une équipe sabolienne, certainement surprise d’être prise à la gorge de la sorte.


Plus expérimenté avec ses vieux grognards que sont Riclin, Thibault, Robert, Doumbia et Kabeya notamment, il était entendu assez vite que le sort de cette partie se jouerait en milieu de terrain, un domaine très vite maitrisé par Paul Lehoux, Emilien Waflart et Baptiste Loison, tous omniprésents dans l’entrejeu sarthois, avec une capacité à museler les rampes de lancement adverses, qui faisait froid dans le dos de la colonie sabolienne, massée derrière la cahute du banc de touche du SFC !


Emilien Waflart de nouveau en grande forme [© La Tribune Mancelle]

Le coup tactique d’Olivier Pignolet fut juste éclatant et une totale réussite, le talent et la fougue de cette généreuse formation du Mans FC fit le reste !

Autour d’un axe central fort, faisant preuve de beaucoup de complémentarité et d’une exigence de tous les instants, Augustin Pascaud et son acolyte d’un soir, Noah Bolivard, muselèrent les puissants attaquants Nelson Kabeya et Baptiste Nais avec une autorité naturelle. Finalement, rien ne pouvait arriver à cette équipe, plus conquérante dans tous les domaines de jeu.


En obligeant la défense sabolienne à sauter régulièrement son milieu de terrain, ce qui en temps normal est l’une de ses principales forces de frappe, les joueurs du Sud Sarthe n’ont que très peu existé sur l’ensemble de cette rencontre, terminée à dix après l’expulsion logique de Baptiste Foucault en fin de match pour deux cartons jaunes, alors qu’Emmanuel Thibault sur un geste de mauvaise humeur aurait dû rejoindre les vestiaires prématurément également…

Si pendant la première période, on aurait pu penser que le sort de cette rencontre aurait très bien pu se décider sur un « coup de dé », Ewan Hatfout bien que peu sollicité, dût tout de même s’employer sur une belle tentative du malicieux Benjamin Riclin, d’une frappe vicieuse. La défense sabolienne, elle, était aux abois devant les incessants débordements des virevoltants Douglas et Keita, bien secondés par Chailleux et Dkhil sur les côtés…


La jeunesse au pouvoir


La défense mancelle aura été infranchissable [© La Tribune Mancelle]


Mis sous l’éteignoir une bonne partie de ces quatre-vingt-dix minutes de bonne tenue, Vincent Lorentin, le portier sabolien, toujours aussi régulier dans ses performances, ne pouvait, à lui seul, repousser indéfiniment la sentence. Déterminant à plusieurs reprises, l’omniprésence et la domination mancelle était bien trop forte pour rester invaincu.


S’il détournait avec beaucoup d’à-propos la première sentence d’Alexis Gouletquer sur un pénalty logique (43’), la seconde sera la bonne et ce dès le retour des vestiaires (47’), le buteur « sang et or », déjà trois buts en autant de rencontres, ne s’en laissait pas compter et ouvrait le score pour ses couleurs ! (47’) Le Mans FC 1-0 Sablé FC


Alexis Gouletquer félicité, il est de nouveau buteur [© La Tribune Mancelle]

La dernière demi-heure se résumait quasiment à une attaque/défense ou le manque de réalisme et le péché mignon des attaquants manceaux auraient dû permettre à cette équipe de creuser l’écart au tableau d’affichage, plutôt que de se faire une grosse frayeur en fin de rencontre. Puisque on pouvait dénombrer une demi-douzaine d’occasions de buts côté sarthois…


Lançant ses dernières forces dans la bataille, Sablé fut à deux doigts de revenir au score par Doumbia sur une reprise à quelques mètres du but manceau (quel sauvetage de Paul Lehoux devant sa ligne) (76’) puis Duveau (90’) qui envoyait sa tentative dans les nuages.


La messe était dite et c’est sur le podium de ce groupe de National 3 « Pays de la Loire » que les protégés d’Olivier Pignolet se retrouvent aujourd’hui, en compagnie de La Roche VF, Saumur et le Stade Lavallois !


Les équipes:


Le Mans FC : Haftout, Dkhil, Chailleux (puis Amir 81'), Pascaud, Bolivard, Lehoux, Keita, Loison (puis Ottmane 64'), Gouletquer (puis Pichot), Waflart, Douglas. Entraîneur : Olivier Pignolet

Sablé : Lorentin, Foucault, Wesh (puis Thibault 27'), Doumbia, Guiet, Beunardeau (puis Monnier 55'), Beatrix, Riclin, Kabeya, Robert, Nais (puis Duveau). Entraîneur : Jérôme Drouin


Echos de la Pincenardière


Le Sablé FC en terre connue !

Ne vous y trompez pas, Sablé était bien l’adversaire du Mans FC ce samedi soir ! Mais avec une grande colonie d’anciens manceaux dans ses rangs, beaucoup étaient en terrain connu en évoluant sur le site d'entraînement du Mans FC.

Si l’ancien milieu de terrain « sang et or » Moussa Simaga était absent sur blessure, ses coéquipiers Benjamin Riclin, Damien Michel, Nelson Kabeya, Corentin Guiet, Emmanuel Thibault, Dunkan Beunardeau, Moussa Doumbia et Florian Robert étaient eux, bel et bien présents et pas tellement dépaysés !

Tous passés à un moment de leur carrière dans le club phare sarthois, la Pincenardière n’avait plus de secret pour eux !


Beunardeau/Bolivard, le ticket gagnant

Ces noms, et pas des moindres, parleront forcément aux nostalgiques des années MUC 72. Ce n’était pas le « comme-back » de Régis Beunardeau et Willy Bolivard, présent ce samedi soir, deux des joueurs les plus capés de l’histoire de notre club mais bel et bien les débuts de leurs fils respectifs en National 3.

Tous deux titularisés par leurs coachs, Dunkan pour Sablé et Noah pour Le Mans FC ont fait honneur à leurs patriarches avec pour chacun, une prestation très aboutie et déjà quelques similitudes. Le premier évoluant en milieu de terrain et le second en défense !


Une minute de silence…

Après le regretté François Gautreau, fidèle dirigeant du Mans FC, disparu il y a quelques semaines, une figure du football sarthois nous a malheureusement quitté également. Gilles Sepchat, figure emblématique des SA Mamers et président du district de football de la Sarthe, s’est éteint à l’âge de 65 ans.

Le Mans FC tenait à saluer le dévouement de cet homme dévoué au football local, en célébrant une minute de silence en sa mémoire.


Minute de silence en hommage à Gilles Sepchat [© La Tribune Mancelle]

La National 3 attire de plus en plus…

Pas besoin de demander le nombre d'entrées enregistré ce samedi soir à l’entrée du site de la Pincenardière. Juste jeter un léger coup d’œil pour se rendre compte que les mains courantes du terrain étaient pleines à craquer, soit au bas mot, environ 350 à 400 spectateurs venus soutenir les deux formations.

Une belle affluence qui ne cesse de s'accroître sous un beau soleil, tous les ingrédients étaient à nouveau réunis pour passer une belle soirée de football !


Le public toujours nombreux pour soutenir ses joueurs [© La Tribune Mancelle]

Nouvelle organisation

Pour ce derby, Le Mans FC avait vu les choses en grand. Deux buvettes à disposition des spectateurs, une sécurité et une organisation revue à la hausse pour plus de confort et pour terminer, la présence du sympathique Joel Archenault aux manettes de l’animation.

Malheureusement, une sono très défaillante, eu raison de l’enthousiasme de « Mister Jo », le speaker historique du stade Léon Bollée et ce dès l’annonce des compositions d’équipe !


Alexis Peyrelade présent

Présent aux abords du terrain parmi les spectateurs présents à ce derby, le fils de Laurent Peyrelade, Alexis, sans club actuellement et à la recherche d’un nouveau challenge après la fin de son contrat avec Rodez (Ligue 2), s’est souvenu avec plaisir de ses jeunes années de formation au sein de notre club « sang et or ».


Les pros soutiennent leurs jeunes coéquipiers

Facilement reconnaissables, ils sont souvent ensembles et ne se quittent pas d’une semelle. Les nouveaux joueurs manceaux, Bastian Badu et Boubakar Camara ainsi que Ryan Ebene Talla, Mickael Bod et le petit nouveau de la bande, Djamal Moussadek étaient bien présents pour apporter leur soutien à leurs copains de la N3.


Saurez-vous retrouver les pros venus soutenir leurs coéquipiers ? [© La Tribune Mancelle]

La ville du Mans présente auprès du Mans FC

En ce week-end des quatre jours du Mans, François Edom, l’adjoint aux sports de Stéphane Le Foll était bien présent pour saluer les bénévoles et l’association du Mans FC.

Venu en qualité de supporter du club « Sang et Or », il a pu constater l’engouement retrouvé autour de notre club, ce qu’il a chaleureusement salué sur les réseaux sociaux.

358 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout