Le braquage manceau

Après plus d'un mois sans compétition officielle, les Manceaux ont remis le bleu de chauffe face à l'US Créteil, équipe mal classée de ce championnat. L'objectif était clairement de bien débuter l'année. On vous propose un debrief de cette rencontre animée.


Ce qu'on a aimé


Maxence Derrien marque son premier but sous les couleurs mancelles - © Mickaël Bruneau Photographies

Le premier but de Derrien : Souvent au cœur des critiques en début de saison, Maxence Derrien a confirmé ses dernières sorties en allant inscrire le premier but du match dès la 8ème minute, à la réception d'un coup franc de Vargas-Rios. C’est son premier but sous les couleurs mancelles, il est important de souligner ce point. Il est aussi le premier défenseur à marquer cette saison.


Une capacité de renard des surfaces : Ce point est peut-être tiré par les cheveux mais il a fallu se transformer en renard des surfaces pour marquer les trois buts, dont deux venant de coups de pied arrêtés. Sur le premier, Maxence Derrien, seul au second poteau vient ajuster Cagnon. Le troisième but venant de Julien Bègue au second poteau parachève le scénario de ce match avec un but de "renard des surfaces" à la toute fin du match, après un gros travail de Macalou sur la passe. Entre les deux, le débat reste ouvert: le coup franc de Julien Bègue avait-il déjà franchi la ligne, ou bien est-ce Lauray qui a permit aux Sarthois de reprendre l'avantage?


Une première victoire à Duvauchelle : Il a fallu attendre 9 sorties à Créteil pour voir enfin le club sarthois s'imposait en terre cristolienne. Julien Bègue et ses partenaires mettent fin à une longue série négative. Anecdotique peut-être, mais il est toujours intéressant de briser les séries noires, surtout face à un club que l'on croise régulièrement.


Un premier succès depuis le 25 octobre : Le dernier succès manceau remonte à fin octobre sur le terrain du Red Star, autre club francilien. Depuis, il y a eu Halloween, Noël et le Nouvel An mais également 5 matchs sans victoire mancelle. Hier soir, après le coup de sifflet final, le résultat permettaient aux Manceaux de mettre fin à cette autre série négative, pour remonter au 8e rang du National (provisoirement).



Ce qu'on a moins aimé



Alexandre Vardin écope d'un second rouge cette saison - © Mickaël Bruneau Photographies


Une prestation poussive : Devant au tableau d'affichage à deux reprises, l'équipe mancelle a subi l'égalisation par deux fois avec un doublé d'Araujo (49' et 70'). Ces deux faits ont mis un coup derrière la tête aux Sarthois, surtout la seconde fois où les Sarthois ont semblé perdre leurs moyens pendant une vingtaine de minutes. Heureusement est venu le but victorieux de Bègue en fin de rencontre...


Une infirmerie garnie : On sait depuis quelques années maintenant que les pépins physiques règnent au sein de l'équipe sarthoise et Cris disait encore en point presse qu'il n'a que très peu d'occasions d'avoir un groupe complet. Une fois encore, l'infirmerie de la Pincenardière voit deux nouveaux joueurs la rejoindre: Hamza Hafidi (20') et Ebene-Talla (39'). Le n°10, qui fêtait sa 110e titularisation en Sang et Or, souffrirait peut-être d'une contracture à la cuisse, tandis que le défenseur sarthois faisait dès hier soir des examens à l'hôpital, mais son état semblerait rassurant.


Un nouveau carton rouge : Cela devient aussi une habitude cette saison, Cris a vu un nouveau joueur rejoindre les vestiaires suite à un carton rouge. A l'heure de jeu, Alexandre Vardin a rejoint les travées de Duvauchelle après un second carton jaune. C'est le sixième rouge de la saison dont le deuxième pour l'ancien sedanais, qui revenait juste de suspension! Les Sang & Or sont bien partis pour faire tomber un record, celui de plus grand nombre d'expulsion en championnat sur une saison pour le club, qui est de 9 à l'heure actuelle (saison 2011-2012).

109 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout