Laval vs Le Mans : Le Labo

C'est un deuxième derby en deux mois que nous propose ce 8ème tour de Coupe de France, entre deux équipes battues à domicile lors de la dernière journée de championnat.


Meilleurs ennemis

Décidément inséparables depuis 35 ans, Manceaux et Lavallois vont se retrouver samedi pour leur 45e derby officiel. Rivalité désormais dominée par les Mayennais depuis septembre avec 16 victoires à 15.

En Coupe de France ce sera la 4e opposition entre les 2 équipes, ce qui fera des Tangos le club le plus souvent affronté par les Sarthois dans la compétition, une unité devant Rennes, Bordeaux, Changé et La Flèche. Jusqu’à cette saison, ces rencontres avaient toujours eu lieu à Léon-Bollée. La première, en 1/16e de finale de l’édition 1991, avaient vu les hommes de Christian Létard se faire sortir de justesse (1-2) par les coéquipiers de Xavier Gravelaine.


Le 1er match de Coupe de France entre Le Mans et Laval (Ouest-France du 04/04/1991)

Pour la deuxième opposition, cette fois, ce furent les Sang & Or qui se qualifièrent brillamment lors des ¼ de finale de l’édition 1999, grâce à une belle victoire (3-1, but de Revillet et doublé d’Haddadou) devant près de 13000 spectateurs. Mais dès la saison suivante, les Lavallois venaient se venger au 8e tour et doucher les espoirs mucistes avec une qualification lourde (2-4).

Notons enfin que c’est bien en Coupe (de la Ligue cette fois) qu’il faut trouver la dernière victoire mancelle à Le-Basser, en septembre 2007 (1-0, but de Gervinho) (voir notre article consacré à cette rencontre). Cette saison donne une nouvelle occasion aux Manceaux de mettre fin à 14 ans de disette.


Le Mans et le 8e tour

C’est la 23e fois que Le Mans se retrouve engagé au 8e tour de la Coupe de France. Avec 16 qualifications pour 6 éliminations, le ratio est plutôt satisfaisant : 72% de passage en 32e.

Au XXIe siècle, les Manceaux ne se sont faits sortir qu’une fois à ce stade, par Chambly en décembre 2016 (les Camblysiens évoluant alors deux divisions au-dessus).

A noter qu’à 3 reprises seulement, les prolongations ont du être jouées. Si c’était passé face a