[Labo] Les chiffres avant Bastia / Le Mans

Le Labo a retenu 5 chiffres à l'occasion du déplacement du Mans FC sur le terrain de Bastia.


- 0 -

La difficulté de s’imposer au stade Armand-Cesari de Bastia n’est pas une légende, en tout cas pas pour les Manceaux. Jamais nos Sang et Or ne sont repartis avec la victoire lors de leur 4 déplacements. Au contraire, les Corses se sont imposés à 3 reprises (en 1993 et 2011 en championnat, en 2018 en Coupe de France) et le nul (0-0) obtenu en 2004 en Ligue 1 par l’équipe alors entrainée par Daniel Jeandupeux représente la meilleure performance. De manière générale, les Bastiais ne réussissent de toute façon pas beaucoup aux Manceaux, qui n’ont battu qu’une seule fois dans leur histoire l’équipe insulaire (3-0 en 2012).



- 28 -

Comme le numéro du maillot du nouvel attaquant manceau, Jean-Philippe Krasso, fraichement débarqué en prêt de Saint-Etienne. Il sera le 12e homme à revêtir ce chiffre pour l'équipe première, le premier étant David Fanzel lors de la saison 1998/1999. Entre temps d’autres grands noms auront fait honneur à ce chiffre en Sang et Or. On pense évidemment aux deux plus connus : Stéphane Sessègnon (entre 2006 et 2008) et Sébastien Corchia juste après lui (qui est celui qui l’a conservé le plus longtemps, jusqu’en 2011). Si le précédent propriétaire, Thomas Dasquet, est encore dans nos mémoires, d’autres ont en revanche un peu moins marqué les esprits (Damien Bridonneau, Yohan Rangdet, Davide Chiumiento ou encore Zito).


Un des n°28 manceaux les plus célèbres

- 40 -

Comme le nombre de matchs que va atteindre Pierre Patron sous les couleurs mancelles. Arrivé dans la discrétion à l’été 2019 en provenance de Clermont, puis propulsé par la force des choses n°1 au cœur de l’automne suite aux blessures cumulées de Thuram et Aymes, il n’a depuis quitté les cages mancelles qu’à 3 reprises (dont 1 seule fois en championnat, à Annecy). Il est désormais le 12e gardien de l’histoire du club en nombre de matchs disputés, et s’il termine la saison toujours comme titulaire, il dépasserait même 3 autres portiers (Rodolphe Roche, Giorgi Makaridze et Mario Acard) pour intégrer le top 10.




- 17 -

Comme le nombre d’année écoulées depuis la première fois que Chaouki Ben Saada a croisé Le Mans en match officiel ! Il était en effet déjà présent le 25 octobre 2003, entré en jeu à la place de Florian Maurice, pour aller chercher le nul (1-1) à Léon-Bollée avec son club. S’il foule la pelouse ce soir, ce serait alors sa 10ème apparition face aux Sang et Or, car entre temps il aura également ferraillé face aux Sarthois sous le maillot de Nice (3 fois, dont un match sous la direction de Didier Ollé-Nicolle en 2009), Lens (3 fois) et Arles-Avignon, dernière confrontation jusqu’ici, en 2012. A noter qu’il n’a jamais trouvé le chemin des filets jusqu’à aujourd’hui, mais a déjà délivré 4 passes décisives.



- 24 -

Savez-vous ce qu'il y eut d'inédit le 4 janvier 1998 ? Ce fut la toute première fois que Le Mans jouait un match officiel un lundi ! En l’occurrence ici un 16e de finale de Coupe de la Ligue (finalement remporté 1-0) face à Lille. Il est, en effet, plutôt rare au final de jouer au football le premier jour de la semaine. Ce ne sera que la 24ème fois de l’histoire du club, la plupart du temps lorsqu’il trustait les premiers rôles de Ligue 2, en guise de traditionnel décalage pour la diffusion télé. On ne s’étonnera donc pas que la moitié des matchs du lundi ait eu lieu en 2004/2005 et 2010/2011. Si les Manceaux y eurent aussi droit une fois l’an passé, pour la fameuse débâcle à Guingamp (0-3), cela va déjà être la 5ème prestation sarthoise cette saison. Un décalage qui a plutôt réussi jusqu’ici avec 2 victoires et un nul, pour un seule défaite le 7 septembre dernier contre… Bastia.

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout