La relance de l’US Avranches

Mis à jour : mai 3

Prochain adversaire du Mans FC vendredi, l’US Avranches est un adversaire direct puisque les deux équipes ne sont séparées que d’un point au classement. Certes les Manceaux ont deux matchs en moins mais ils ne sont pas gagnés d’avance, le Red Star peut en témoigner.

Néanmoins avec 8 points pris sur les 5 derniers matchs, les Normands sont dans une meilleure dynamique que les Sang et Or (4 défaites en 5 matchs pour 1 seule victoire).


Aujourd’hui nous allons nous intéresser à la relance de cette équipe avranchinaise et notamment via le jeu court.


Tout d’abord une idée de la composition de l'équipe (ici le dernier match contre Boulogne).


PRINCIPES

Rien qu’en regardant le début de match, on voit tout de suite qu’il y a une volonté de relancer au sol. Le placement et les mouvements sont travaillés et coordonnés. Il y a même des compensations avec des joueurs qui prennent des postes qui ne sont pas forcément les leurs afin de combler l’espace libre.


En phase défensive Boulogne met deux joueurs devant ce qui donne un marquage individuel sur les deux centraux d’Avranches. Les latéraux sont plus hauts mais ne peuvent être trouvés que par du jeu long.

(Le gardien ne peut pas relancer court car les défenseurs subiraient une pression trop proche du but.)


Un des milieux, ici Magnon (n°28), va donc redescendre pour créer une supériorité. Son joueur au marquage ne le suit pas afin de ne pas déstructurer le bloc boulonnais. Le numéro 7, Noc, monte sur Magnon ce qui libère le central gauche (Voyer, n°15). Magnon n’a plus qu’à remettre au gardien qui va ensuite décaler sur Voyer maintenant seul.


Ce simple fait de jeu s’appelle « la recherche du 3e homme » : si l’on cherche à jouer sur un partenaire mais qu’il est pris, on va s’appuyer sur un troisième joueur pour attirer l'adversaire et créer une ligne de passe.

Ici, Magnon ne peut pas donner à Voyer, alors il va jouer sur son gardien qui est le 3e homme : celui-ci a une ligne de passe ouverte vers Voyer : il peut donc lui donner.

(4 contre 3 et même 4 contre 2 étant donné que le milieu boulonnais ne suit pas.)


(Une-deux entre Magnon et son gardien ce qui attire l’attaquant adverse et libère Voyer qui se retrouve seul et face au jeu.)


SUR SORTIE DE BUT

Première relance courte du match sur une sortie de but. Les deux centraux profitent de la nouvelle règle qui permet aux partenaires de rentrer dans la surface sur six mètres. Chacun se place donc aux extrémités de celle-ci afin d’écarter au maximum le jeu (ce qui est plus compliqué à défendre) et également de se protéger car l’adversaire ne peut pas y entrer. Quant aux latéraux, ils s’avancent afin de proposer une solution de passe derrière la première ligne de pression.

Ici, même si l’on ne le voit pas, deux joueurs adverses pressent ce qui donne un 3 contre 2 dans la surface une fois la relance effectuée. Cette fois Magnon ne descendra pas aussi bas ce qui entrainera un jeu long du gardien.


ATTIRER L'ADVERSAIRE

Une autre phase de possession avec comme pour finalité attirer l’adversaire afin de sauter la ligne de pression.


Récupération Avranchinaise devant leur surface. L’objectif va être de reculer pour attirer les joueurs adverses tout en élargissant le jeu pour se donner de l’espace et donc du temps. Ce qui est important en s'écartant est de ne quand même pas trop laisser d’écart entre chaque joueur sinon cela augmente le temps de passe ce qui peut vite s’avérer dangereux.

(Récupération, Voyer donne à son central droit (Baret, n°5) et va tout de suite reculer et s’écarter.)


(Le ballon est tout de suite plus sécurisé avec une ligne de passe vers Voyer qui s'est démarqué.)


(Voyer remet au gardien et s’écarte à nouveau à droite de l’image hors-champ)


(Les boulonnais sont attirés vers le ballon, le portier n’a plus qu’à jouer long pour les éliminer.)


(Certes le ballon reviendra en arrière car le joueur trouvé en pivot ne fera pas le bon choix, mais en seulement quelques passes et des déplacements coordonnés on peut facilement éliminer une ligne de pression.)


TRANSITION

Avranches est également à l’aise en transition offensive. Suite à une récupération, l’équipe va enchainer trois fois la « recherche du troisième homme » et arriver dans le camp adverse.


6 passes et 8 joueurs éliminés de la façon suivante :

- 1) Passe verticale pour casser la ligne de pression ;

- 2) Passe latérale pour remiser sur un joueur face au jeu ;

- 3) On recommence avec une passe verticale.


CONCLUSION ET SOLUTIONS

En seulement dix minutes de match nous avons les différentes manières qu'a de relancer l’équipe entrainée par Frédéric Reculeau.


Les Manceaux devront faire attention à leur approche défensive sur attaque placée et en transition défensive.

Si le pressing est comme contre Laval, c’est-à-dire quasiment inexistant, il y a possibilité de ne pas se faire aspirer par la relance adverse mais cela peut créer des problèmes plus haut.


S’il y a pressing en bloc haut comme cela est arrivé parfois dans la saison, le 4-3-3 manceau peut s’organiser de la façon suivante :

- Laisser le portier relancer sur un des centraux ;

- La pointe mancelle se place entre les deux centraux pour orienter la prochaine passe sur le latéral ;

- Le triangle ailier-latéral-relayeur enferme le latéral adverse près de la ligne de touche sur le temps de passe et bloque ses solutions ;

- Les autres joueurs resserrent afin de ne pas laisser trop d’espaces avec ce triangle ;

- Si tout se passe bien le ballon peut soit finir en touche soit en long ballon : ce sera donc à la ligne défensive de gagner les duels.


Une autre manière de s’organiser peut-être de laisser l’adversaire jouer dans l’axe :

- Les ailiers vont fermer les passes vers les latéraux adverses ;

- Les latéraux vont monter également pour combler l’espace laissé à cause de la montée des ailiers ;

- La pointe va empêcher la passe sur l’autre défenseur central ;

- Au final seul l’axe sera libre et ce sera au milieu manceau de jouer : 2 contre 2 (Boateng-Magnon vs Hafidi-Etuin par exemple) et plus haut en 1 contre 1 Bernauer vs Anziani.

31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout