La National 3 débute par un nul dans le derby

Dernière mise à jour : 3 sept. 2021

La Tribune Mancelle était présente samedi soir pour l'ouverture de la saison de la réserve du Mans FC, face à son fidèle concurrent lavallois.


Les jeunes pousses mancelles démarrent leur saison [© Tribune Mancelle]

Il n’y a pas que chez les pros que le derby attire la foule, à en croire les nombreux spectateurs présents à la Pincenardière en ce samedi soir, pour l’ouverture du championnat de France de National 3 !


En cette soirée ensoleillée, les jeunes joueurs sang et or du Mans FC, ont fait mieux que de se défendre dans cette opposition face à nos voisins lavallois, dont la moyenne d’âge n’était guère plus élevée que celle de ses homologues manceaux !


Rapidement en action, ce sont d’ailleurs les Tangos qui se démarquent en ce début de rencontre au contraire du Mans FC dont l’entame fut plus timorée.


La sanction arrivera très rapidement avec un pénalty sifflé en faveur des Mayennais, transformé par Sofiane Barroug dès la sixième minute de jeu. LMFC 0-1 Laval


La réaction mancelle ne se fit pas attendre, passé le quart d’heure de jeu. Une fois ses esprits retrouvés, la jeune troupe mancelle commença à faire jeu égal avec son adversaire, laissant enfin les complexes au vestiaire ! Dès lors, la partie s'équilibre et à force de pousser, l’abnégation sang et or finit par être récompensée.


Sur le côté gauche, en deux-trois mouvements, une action initiée par Dorian Chailleux puis relayée par les vifs Oscar Verneau et Emilien Waflart, permit à Alexis Gouletquer de conclure de toute beauté, cette belle action collective ! LMFC 1-1 Laval


Célébration après le but égalisateur de Gouletquer [© Tribune Mancelle]
Brochet sur ses gardes [© Tribune Mancelle]


Alors que l’on s’approchait de la fin de ce premier acte, peu mis en danger jusqu’ici, Evan Brochet dans les buts devait se montrer vigilant sur deux frappes lointaines lavalloises, qui sans son intervention auraient très bien pu terminer au fond de ses filets…






Les vingt-deux acteurs regagnaient les vestiaires sur ce score de parité somme toute assez logique au vu de la prestation des deux équipes.


A la reprise, changement de physionomie. Décomplexées, les jeunes pousses mancelles ne s’en laissaient pas compter et attaquaient cette seconde période pied au plancher, toujours sous l’œil attentif de leur coach Olivier Pignolet, en alerte sur chaque déplacement de ses joueurs.


Mais par précipitation et quelques mauvais choix, le score n’évoluera pas malgré une évidente envie de faire basculer le sort de cette rencontre avec l’appui du public, prêt à pousser Le Mans FC.


A l’heure de jeu, les débats s'équilibrent notamment en milieu de terrain où la bataille faisait rage, chaque ballon, chaque intervention étant propice à un engagement physique de tous les instants, d’un côté comme de l’autre. Et à ce petit jeu, le très remuant Paul Lehoux se distinguait de ses camarades, avec une activité débordante devant des Lavallois de plus en plus entreprenants.


Quant à Djamal Moussadek et le capitaine Augustin Pascaud, dans l’axe central manceau, ils faisaient le métier avec beaucoup d’autorité, annihilant ainsi les dernières occasions lavalloises.


Le capitaine Pascaud a tenu la baraque [© Tribune Mancelle]

Jeune mais non dénuée de talent, cette génération « made in Le Mans FC » aura montré du caractère et beaucoup d’envie pour sa première à ce niveau pour beaucoup d’entre eux, un signe très encourageant pour l’ensemble de la formation Sang et Or même si nous en convenons bien, que ce n’est que le début de leur apprentissage !


Le Mans FC (B) – Stade Lavallois (B) 1-1.

Le Mans FC : Brochet, Douglas, Chailleux, Pascaud, Moussadek, Lehoux, Badu (Morin 75’), Loison, Gouletquer, Waflart (Pichot), Verneau (Keita 75’).

Laval : Wagui, Perrot, Gueguen, Baudry, Terrien, Aitmoujane, Niakate, Goteni, Padilla (Traore 88’), Fontinha (Tiratay 83’), Barroug (Nadje 70’).



Bastian Badu a pu engranger du temps de jeu grâce à cette rencontre [© Tribune Mancelle]

 

Échos de la Pincenardière…


Des pros présents au bord du terrain

Si le groupe professionnel s’était entraîné le matin même du match et donc en repos ce samedi après-midi en vue de préparer la rencontre de ce lundi, quelques joueurs étaient venus encourager leurs jeunes coéquipiers.

Félix Tomi, Amadou N’Diaye et Boubakar Camara, tous disponibles et souriants envers les supporters manceaux n’hésitèrent pas à se prêter au jeu des dédicaces et engager la conversation sur le début de saison du Mans FC !


Un seul être vous manque

François Gautreau, fidèle dirigeant du Mans FC, disparu il y a quelques jours, laisse un grand vide parmi les siens. Bernard Guédet lui dédiant un discours poignant à la hauteur de l’homme qu’il a été avant qu’une minute d’applaudissements ne soit respectée en sa mémoire.


Les clubs de supporters présents

Fidèles du MMArena, les clubs de supporters du Support’R Club et des Loyal Fans étaient bien présents pour encourager les jeunes protégés d’Olivier Pignolet, tout comme quelques membres du Virage Sud dispersé dans la foule et soutenu par environ trois cents personnes !

Nul doute que la bonne prestation du capitaine Augustin Pascaud et ses petits camarades donneront envie aux supporters de se déplacer aussi nombreux lors de la prochaine rencontre !


Le Mans FC/Sablé FC, prochain derby

Un derby en cache un autre ! La prochaine réception à domicile des jeunes réservistes manceaux se déroulera le samedi 12 septembre prochain à 18h00 avec la venue du Sablé FC entraîné par un ancien de la maison, Jérôme Drouin.


Kévin Perrot au coup d’envoi

En reprise pour retrouver le rythme de la compétition, l’un des capitaines du Stade Lavallois et joueur expérimenté tango, Kévin Perrot, était de la partie pour se remettre en jambe et postuler très rapidement une place dans le groupe national d’Olivier Frapolli.


La rumeur Mamadou Soro

Au gré des conversations entendus ici et là, un nom bien connu et pour cause, ressortait de la bouche de plusieurs supporters.

Vu sur Le Mans en milieu de semaine dernière, Mamadou Soro ne serait pas contre revenir au Mans FC, lui qui a inscrit 15 buts sous le maillot du club saoudien d’Al Bukayriyah en 2020/2021 ! Info ou intox, le mercato fermera définitivement ses portes dans quelques heures… le 31 août à minuit !


231 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout