La Ligue 2 s'éloigne un peu plus...

Pour le compte de la 28ème journée, Le Mans FC se déplaçait à Orléans (11e) avec comme objectif : prendre les trois points et ne pas être distancer par le peloton de tête. Malheureusement, après l'ouverture du score mancelle (5'), les Sang et Or ont sabordé la soirée qui aurait pu être belle et voient leurs chances de montée et de barrage s'éloigner inexorablement.



Pierre Patron et ses partenaires laissent filer la Ligue 2 | © Mickaël Bruneau Photographies


Ce qu'on a aimé




Ouverture du score très rapide : Sur un corner de Macalou à la 5ème minute, les Sang et Or ont ouvert rapidement la marque sur un but contre-son-camp de l'ancien bordelais, Cédric Yambéré. Sur la première occasion du match, les Sarthois ont débloqué le compteur.


Une bonne première demi-heure : Les partenaires de Pierre Patron ont ouvert rapidement la marque. Le jeu des Manceaux était fluide, les transitions étaient bonnes et l'agressivité était présente jusqu'à ces trois minutes incohérentes.


Ce qu'on a moins aimé :





Trois minutes fatales : Sur le but égalisateur de Sangaré, Mokdad s'est amusé dans la défense mancelle et a décalé sur Mambo libre de tout marquage qui a pu ajuster une passe d'école à Sangaré. Dans la foulée, à la 39', Lapis a délivré un caviar à Lepaul qui a trompé Patron. Ce n'est pas la première fois que les Manceaux ont du mal à tenir le score.


La gestion de l'avantage : A l'image du match contre Chambly, les Manceaux ont sabordé leur match en l'espace de trois minutes (voir ci-dessus). Quand on a l'avantage au score, on se doit de gérer davantage le score afin d'aller chercher la gagne. Ce défaut est récurrent chez les hommes de Cris et pourrait être fatal dans la course à la montée.


Fin des espoirs de Ligue 2 ? La défaite du Mans FC fait mal au moral, certes, mais les résultats des autres concurrents à la troisième place n'arrangent pas les affaires de Cris et ses hommes. En effet, Annecy surclasse Avranches (4-1), Châteauroux et Villefranche dominent respectivement Chambly (2-0) et Cholet (3-2). Enfin, Bourg et Concarneau prennent un point de leur affrontement (1-1).


La prestation de l'adversaire :




Secoués en début de rencontre par le dynamisme manceau, les Orléanais ont su renverser la tendance et basculer la dynamique. Mokdad, Lepaul ou encore Sangaré ont pesé sur la défense mancelle, ils ont mis les bons ingrédients au bon moment pour briser la malédiction qui court depuis 31 ans. Une période où les Orléanais ont couru après une victoire face aux Manceaux. Ce soir, la série est interrompue.


La prestation de l'arbitre : Ali Djedid



© FFF


L'homme en noir du soir, Ali Djedid était dans son match, en étant généreux avec les joueurs, donnant peu de cartons (6). Malheureusement, la copie de l'arbitre a été ternie par les événements de fin de rencontre. En effet, un penalty a été accordé au club du Loiret alors que l'arbitre de touche avait levé le drapeau indiquant un hors-jeu. Dans la foulée de ce penalty (loupé), une autre erreur de jugement a été déplorée avec le but égalisateur refusé pour les Manceaux sur un hors-jeu inexistant.


Fiche technique


LE MANS FC : Patron - Lauray, Cissé, Moussadek, Vargas-Rios - Damour, Avounou (Coulibaly 55'), Fadiga (Bègue 75') - Donisa, Macalou (Dia N'Diaye 55'), Gnanduillet


US Orléans : L'Hostis - Saint-Ruf, Yambéré, Mambo - Seba, Goujon, Mokdad (Cissé 82'), Lapis - Benkaid (Keïta 73'), Sangaré, Lepaul


99 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout