La défaite qui fait mal...


(Une défense prise d'assaut et de vitesse, hier à Le Basser)

© Mickaël Bruneau Photographie


Hier soir, le derby a tourné à l'avantage des Lavallois malgré l'ouverture du score des Manceaux avant la mi-temps par l'intermédiaire de Camara (45'). Côté adverse, c'est Durbant, le joueur tango de ce début de saison, qui a refroidi les Sarthois en s'offrant un doublé en seconde période. Retour sur ce qu'on a aimé et ce qu'on a moins apprécié dans ce derby.


Les +


Le retour des ambiances de derby : Le stade Francis Le Basser n'était pas complet, 6200 supporters tangos étaient venus soutenir leurs protégés alors qu'environ 600 sarthois prenaient part à la fête. Cependant, un stade non plein ne signifie pas tristesse puisque l'ambiance était tout de même au rendez-vous. Les deux communautés de supporters ont manifesté leur rivalité à travers les chants, en poussant au maximum leur équipe respective. La magie d'un derby, enfin, après des mois sans public. Cédons-le, la bataille des tribunes est mancelle avec les chants entonnés par les membres du Virage Sud et du Support'R Club. Du bruit c'est bien, de la violence non...


(Les supporters manceaux ont poussé derrière leurs joueurs, en vain...)

© La Tribune Mancelle


Le but de Camara : C'est, peut-être, l'arbre qui cache la forêt sur cette rencontre tant les occasions mancelles se sont trouvées assez rares mais le but de Boubakar Camara avant la pause a été le point positif de cette rencontre. "Bouba" en est déjà à 4 réalisations cette saison, comme quoi les ailiers droits ont de la réussite chez nous !


La nouvelle titularisation de Moussadek : Après une première réussie contre Sedan, le jeune Djamel Moussadek était de nouveau titulaire dans ce derby et devait, logiquement, confirmer sa dernière sortie. Malgré quelques imprécisions, il a plutôt bien tenu la baraque pour un match sous haute tension du haut de ses 19 ans. Débuts prometteurs !


Les -


La défaite : Quoi de plus amer que de perdre un derby pour un supporter... Hier soir, les hommes de Cris n'ont pas répondu présents pour ce match très attendu par la communauté sarthoise. On ne peut être que déçu par ce résultat qui, au-delà de la deuxième défaite de rang cette semaine, nous plonge dans une série négative durant laquelle 1 point a été récolté sur les 9 mis en jeu.


(Les tangos, malmenés, ont su renverser la tendance en seconde période)

© La Tribune Mancelle


Une tactique qui a ses limites : Malheureusement, aucun changement dans le onze de départ ne fait son apparition, chaque semaine les mêmes joueurs sont alignés dans un même dispositif, déjà bien cerné de nos adversaires. Alors qu'on enchaîne la troisième sortie sans victoire, Cris et son staff technique auront la lourde tâche de trouver des solutions, d'autant plus que Concarneau, futur adversiare, a réalisé un très bon début de saison.


Des combinaisons à revoir : Les enchaînements des joueurs manceaux furent chaotiques, ponctués de passes imprécises, aucun danger n'a pu être apporté dans la zone adverse, de même qu'aucune fluidité dans le jeu apparaissait. On est loin du jeu séduisant du début de saison. Réveillez-vous, nous sommes tous derrrière vous !

147 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout