La Chapelle-sur-Erdre vs Le Mans FC : Le Labo

Dernière mise à jour : 16 oct. 2021

Les Manceaux ouvrent leur campagne de Coupe de France par un déplacement en Loire-Atlantique. De quoi confirmer leur retour en forme ressenti contre Chambly ? Voici quelques chiffres pour remettre cette rencontre en perspective.


12

Le Mans FC va participer pour la 12e fois au 5ème tour de la Coupe de France, étape obligatoire dès lors que l’on évolue en-dessous des deux premières divisions nationales. Le bilan est très largement positif pour les Sarthois qui se sont qualifiés à 9 reprises jusqu’ici, pour deux éliminations. Si la dernière, en 2013, dans un contexte particulier pour le club, avait eut lieu face à un club de même niveau (Mulsanne-Téloché, Division d’Honneur), il n’est arrivé qu’à 1 reprise aux Sang et Or d’être sortis par un club de division inférieure à ce stade de l'épreuve…

C’était tout simplement pour le premier match de l’histoire du club dans la compétition, le 10 novembre 1985. Les Manceaux, alors entrainés par Bernard Defferez, étaient poussés jusqu’aux tirs aux buts par le club du CA Mayennais qui allait au final créer l’exploit (1-1, 3-2 tab).


Ouest-France du 12 novembre 1985

 

4

Comme le nombre de divisions d’écart entre Le Mans et La Chapelle-sur-Erdre, club évoluant en Régional 2, soit le 7e échelon du football français. Les Manceaux ont toujours réussi à éviter les pièges quand ils ont affronté des équipes situées 4 niveaux ou plus en-dessous d'eux.

Le dernier affrontement en date eut lieu face à Gennevilliers, qui était également en R2 en 2019 lorsqu’il est tombé sur la bande à Déziré, alors en L2.

A noter que le record d’écart est loin d’être battu. En décembre 1995, le MUC72 de Thierry Froger, pensionnaire de Division 2, avait croisé le fer au 7e tour avec le club de Boufféré, qui évoluait en Promotion d’Honneur, soit 7 divisions de différence ! Ecart inégalé jusqu’ici pour les Sarthois, qui pour la petite histoire s’étaient imposés 5-0.


 

30

Les malheurs des uns font souvent le bonheur des autres… C’est ainsi que la suspension de Pierre Patron, qui a accumulé 3 cartons jaunes en moins de 10 matchs (à Bourg, contre Concarneau puis à Boulogne) va permettre à un tout nouveau gardien de porter les gants dans un match officiel du Mans FC.


Ewan Hatfout (© P_Ch graph')

Ewan Hatfout, l’heureux élu, va ainsi devenir le 30ème gardien de l’histoire du club à jouer un match officiel. Il sera même le tout premier à effectuer ses débuts à l’occasion d’un match de Coupe de France. Le natif d'Echirolles sera encore loin du recordman de match de coupe de France pour un gardien muciste, en l’occurrence Olivier Pédémas et ses 23 apparitions.



Hatfout, formé à Dijon, a déjà été 17 fois sur une feuille de match des Manceaux depuis son arrivée à l’été 2020. Il avait également été doublure 5 fois de Runarsson et 1 fois de Gomis en Ligue 1.


 

198

La Coupe de France permet souvent à un club comme Le Mans de découvrir de nouveaux adversaires. Ce sera de nouveau le cas cette fois-ci car les Manceaux affronteront pour la toute première fois de leur histoire en match officiel le club de La Chapelle-sur-Erdre, qui deviendra pour l’occasion le 198e club rencontré par les Sarthois.

Les Chapelains seront également le 9e club de Loire-Atlantique opposé aux Sang et Or. Ce sera d’ailleurs la 3e année consécutive qu’un club mariligérien est proposé aux Sarthois en Coupe de France, après Châteaubriant l’an passé et Saint-Sébastien-sur-Loire il y a deux ans. Il s’agissait également à chaque fois d’une rencontre inédite, tout comme celle mettant aux prises le club manceau à celui de La Baule en 2017 ou Carquefou en 2003.

62 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout