L'US Orléans à la croisée des chemins...




Le club


Compagnon d’infortune du Mans FC lors de la relégation en National, il y a maintenant un peu plus de deux ans, le club phare du Loiret n’a jamais réussi comme son homologue Sang & Or à trouver les clés pour retrouver le championnat de Ligue 2, fréquenté assidûment de 2014 à 2020.


Aussi ambitieux soit-il, la remontée vers l’étage supérieur est loin d’être un fleuve tranquille dans la cité de Jeanne d’Arc où le président Boutron, navigue entre deux flots. Si certaines promesses affichées dans le jeu, entrevues en fin de saison dernière, auront redonné un peu de baume au cœur aux supporters de l’USO, cela n’aura malheureusement pas suffit à redresser la barre d’un navire voguant entre deux eaux.


Trop inconstants, les hommes du coach Xavier Collin, confirmé dans son rôle pour une seconde année consécutive, se doivent aujourd’hui de tourner rapidement la page et repartir de l’avant, sous peine de connaître une nouvelle désillusion, qui pourrait faire basculer financièrement, le club du Loiret.


Car le nerf de la guerre est bel et bien là et pour sauver les meubles, le président a tranché dans le vif du sujet en supprimant purement et simplement son propre centre de formation afin de faire des économies et tout miser sur la vitrine du club…


La saison 2021/2022


En un mot : décevante ! Et ce n’est pas l’équipe de la Tribune Mancelle qui le dit mais bel et bien, Xavier Collin, le coach orléanais au micro de France Bleu Orléans, en mai dernier. Au moment de tirer un trait définitif sur le dernier exercice, le constat était implacable et sans concession.


En même temps, il aurait été de très mauvais goût d’affirmer le contraire, tant l’USO aura soufflé le chaud et le froid sur ces dix derniers mois de compétition, tant en championnat où elle terminera à la 9ème place, qu’en Coupe de France, éliminée sans gloire par Poitiers, une équipe de N3.


La colonne vertébrale de cette formation a relativement bien fonctionné et donné des signes rassurants, on pensera à L'Hostis impérial dans ses buts tout au long de la saison, Saint-Ruf, Goujon, Lepaul, Yambéré et à un degré moindre, Hicham Benkaïd, talentueux mais peut être pas encore assez régulier dans ses performances, auquel on ajoutera bien volontiers, Liamine Mokdad un jeune espoir très prometteur et fruit de la formation de l’USO qui deviendra à coup sûr, une des valeurs montantes de son club et de son championnat, tout court !


Il aura manqué également beaucoup trop de choses pour qu’Orléans ne se mêle aux équipes de têtes sur la durée, à l’image de notre club ! Le meilleur goleador orléanais, Esteban Lepaul n’ayant pas dépassé la barre symbolique des dix buts au cours de la saison (8 buts exactement) alors que le second buteur de cet effectif, n’affiche quant à lui que six réalisations (Ibrahim Sangaré) …


« La saison est à l'image de notre classement : moyenne. On peut la résumer en deux parties. Une première compliquée, une deuxième bien meilleure, avec un effectif réduit. Ça restera une saison décevante quand on a l'objectif de jouer le haut du tableau, mais qui doit nous ouvrir les yeux sur le potentiel de notre équipe.

Avec un peu plus de chance, on pouvait accrocher le top cinq, malgré tout, ça reste un effectif qui est à sa place, trop juste en termes de qualité pour pouvoir se mêler à la lutte »


Tout est dit dans ses déclarations pleines de bon sens et si nous savons tous, surtout en football, qu’une saison ne ressemble jamais à une autre, il faudra se méfier de cette formation dont l’objectif affiché, sera de se mêler à la lutte pour retrouver la L2 !



Le mercato





Un effectif de qualité plutôt que de quantité pour la saison prochaine, voilà comment résumer, le mercato de l’US Orléans avec un choix assumé de la part de la direction, qui a suivi la volonté de Xavier Collin.

Si depuis janvier, des profils de joueurs avaient été dressés par l'entraîneur pour répondre au plus près à sa philosophie de jeu, force est de constater que pour le moment, les arrivées dans les rangs de l’USO semblent répondre aux attentes du staff technique.

« L'objectif était de prendre des joueurs meilleurs que ceux que l'on avait la saison dernière afin de bonifier le groupe. C'est un peu prétentieux, mais si on veut jouer le haut du tableau, c'est ce qu'il fallait faire.

Si on veut des joueurs aguerris en National, des top joueurs de N2, ou quelqu'un qui arrive de Ligue 2, ce sera à un tarif plus important. Avec notre budget et notre masse salariale, il était nécessaire qu'on réduise le nombre de joueurs, afin de pouvoir proposer des contrats un peu plus intéressants »

Entre pari sur la jeunesse (Clément Akpa de l’AJA avec qui il est monté en L1, Marvin Elimbi du RC Strasbourg pour s’aguerrir et revenir plus fort en Alsace l’an prochain) et joueurs expérimentés (Vincent Viot de Concarneau, Grégory Berthier de Chambly, Adrian Dabasse de Villefranche, Steve Solvet de Sète ou encore Kévin Fortuné de Châteauroux) qui devraient à coup sûr apporter du vécu à un groupe relativement stable (une dizaine de départs) mais dont l’ossature est restée, Orléans devrait vivre un exercice plus en adéquation avec ses ambitions !

Arrivées : Clément Akpa (AJ Auxerre, Ligue 1), Kévin Fortuné (Châteauroux, National), Vincent Viot (US Concarneau, National), Steve Solvet (Sète, National), Adrien Dabasse (Villefranche, National), Adrien Pagerie (Villefranche, National) Ahmad Allée (Stade Briochin, National), Brandon Agounon (Bourg, National), Marvin Elimbi (RC Strasbourg, National 2), Ousseynou Ndiaye (Olympique Lyonnais B, National 2), Johanne Akassou (Chambly, National 2), Oumar Gassama (Saint-Jean-Le-Blanc, National 3)


Départs : Tidiane Keïta (Dunkerque, National), Ismaël Keita (US Créteil-Lusitanos, National 2), Djessine Séba (Le Puy, National), Florian Lapis (Versailles, National), Franck L’Hostis (Bourg-en-Bresse, National), Karl Fabien (Vierzon, National 2), Baila Diallo (Clermont Foot, retour de prêt), Ayman Ouhatti (Amiens SC, retour de prêt), Timothé Nkada (Stade de Reims, retour de prêt), Fred Dembi (Red Star, National), Aymen Souda (RC Grasse, National 2), Sofyane Bouzamoucha (FC Rouen, National 2), Cédric Yambéré (libre), Mohamed Cissé (libre), Hicham Benkaid (libre)


La pré-saison




13 juillet : US Orléans - AJ Auxerre (L1) : 1-2

16 juillet : US Orléans - Girondins de Bordeaux (L2) : 2-1

23 juillet : US Orléans - Châteauroux (N) : 2-4

27 juillet : US Orléans - UNFP : 3-2

02 août : US Orléans – Saint-Pryvé-Saint-Hilaire (N2)

05 août : US Orléans - Bourges Foot 18 (N2)


Le joueur à suivre




Esteban Lepaul


Jeune et encore perfectible, l’ancien attaquant formé à l’Olympique Lyonnais, qui a croisé la route de Cris durant sa formation, a réellement explosé la saison dernière en inscrivant huit réalisations pour sa première véritable saison à ce niveau, après avoir connu quelques embûches au cours de sa jeune carrière.


Fils de Fabrice Lepaul, ancien milieu de terrain de l’AJA, champion de France en 1996 sous les ordres de Guy Roux, disparu accidentellement en 2020, il lui aura fallu digérer ce drame familial couplé d’un départ à Epinal en National 2 afin de rebondir, alors que beaucoup d’espoirs avaient été placé en lui lors de ses années lyonnaises qui le laissa libre, il y a tout juste deux ans.


Priorité du coach lors de cette intersaison, sa prolongation de contrat fut un soulagement dans les rangs de l’USO, le joueur étant courtisé par plusieurs formations de L2, désireuses d’attirer ce profil d’attaquant dans ses filets !


A maintenant 22 ans, son statut et ses qualités de vitesse et de percussion aperçue l’an passé, doivent lui permettre de franchir un palier pour s’aguerrir définitivement en National et éventuellement aller voir plus haut dans les années à venir, à Orléans ou ailleurs… !


"C'est un garçon travailleur, bosseur, qui fait partie des garçons qui ont une marge de progression importante. Il arrive aujourd'hui avec un autre statut parce qu'il devient un véritable attaquant de National" X. Collin



L’effectif :


Gardiens : Vincent Viot, Owen Matimbou et Théo Vermot


Défenseurs : Steve Solvet, Stone Mambo, Brandon Agounon, Nicolas Saint-Ruf, Jimmy Halby-Touré, Marvin Elimbi, Modibo Camara, Adrien Pagerie, Clément Akpa.


Milieux : Ousseynou N’Diaye, Loic Goujon, Ahmad Allée, Grégory Berthier, Liamine Mokdad et Lucas Bretelle


Attaquants : Esteban Lepaul, Adrian Dabasse, Kevin Fortuné, Ibrahim Sangare et Johann Akassou.


Le Prono


Statut envisagé: Ultra favori

Classement estimé: 1er


C’est un plébiscite! La totalité des analystes de la TM (soit 7 votants) est unanime et place Orléans avec le statut d’ultra-favori. Forcément, les comptes sont faciles et l’USO arrive donc largement en tête du classement virtuel de vos serviteurs. Une certitude donc, qui ne vaut évidemment que ce qu’elle vaut, puisqu’on peut se rappeler que Bourg-en-Bresse avait à peu près démarrer la saison dernière avec les mêmes habits, sans parvenir à concrétiser ensuite.

342 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout