L'étoile sera t-elle rouge et jaune ?




Le contexte


Après un début de saison compliquée, les Audoniens semblent avoir retrouvé le goût de la victoire en ce mois d’octobre. En effet, le Red Star est sur une très belle série de deux victoires face à Cholet (4-2) et un retentissant succès à Avranches (6-0). Le superlatif utilisé pour qualifier cette série se traduit par une efficacité offensive retrouvée avec 10 buts sur ses deux dernières sorties. Avec 7 buts inscrits (sur 10) en seconde période, les Sarthois sont prévenus, il faudra être attentif dans le second acte.


Le dernier match de l’adversaire : Qualification aisée face à Chambourcy



Pour leur entrée en lice dans cette Coupe de France, les hommes d’Habib Beye se déplaçaient sur le terrain de Chambourcy (D3). Dans cette rencontre, les Verts ouvrent rapidement la marque dès la première minute avec Owen Maës (1’). Les locaux vont vite se sentir étouffer et la supériorité se montre sur le terrain avec un avantage de 5 buts pour les Audoniens à la mi-temps (5-0). En fin de rencontre, Homawoo viendra parachever la démonstration du Red Star (6-0,88’). Les partenaires de l’ex-manceau Thibault Vialla affronteront l’US Lusitanos-Saint-Maur (N2) lors du prochain tour, le week-end prochain.


Les points faibles


© Twitter officiel du Red Star


Une défense perméable à domicile : Le Red Star a tendance a encaissé à domicile même si cela ne découle pas forcément sur une défaite. Les partenaires de Ludovic Butelle encaisse en moyenne 1,5 but par match au stade Bauer. Seul le match face à Orléans (1-0) a vu la cage audonienne inviolée.


Le Red Star a du mal à enchaîner à domicile : Avec une dernière victoire à domicile glanée face à Cholet (4-2), les hommes d’Habib Beye ont cependant du mal à déclencher une série sur leurs terres. Un succès est enchaîné d’un revers : défaite face à Boulogne puis victoire face à Orléans puis succès contre Villefranche et enfin succès contre Cholet. Si on suit la logique de cette série, les Manceaux vont-ils sortir vainqueur de cette rencontre ?


Les points forts



L’arrivée de Beye sur le banc : Remplaçant de Vincent Bordot mi-septembre, l’ancien défenseur de l’OM a convaincu le board francilien avec un intérim satisfaisant (3 victoires, 1 nul et 1 défaite). Le jeu proposé par Habib Beye a permis de redresser la situation sportive du club. Non diplômé du BEPF, le Red Star a accepté de payer l’ensemble des amendes soit 72 000€ pour conserver l’ancien défenseur de Strasbourg.


Une équipe très “fair-play” : C’est un point fort qui peut paraître surprenant mais il faut également le souligner. L’équipe du Red Star est “leader” du classement fair-play avec 17 jaunes et aucun carton rouge pris. Cette statistique est une force car il y a très peu de joueurs suspendus, c’est donc un gage de stabilité.


Les groupes


Auteur d'un but en Coupe de France face à l'AC Chapelain, Paul Lehoux fait sa première dans le groupe en championnat tout comme Gouletquer. On notera également le retour de Julio Donisa qui pourrait débuter à la pointe de l'attaque en remplacement de Dia N'Diaye (blessé). Durel Avounou, toujours suspendu, reste quant à lui au Mans.



13 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout