Histoire de maillots "Sang et Or"

Le Muciste et la Tribune Mancelle sont heureux de vous présenter, en avant-première, une idée originale que tous les supporters apprécieront à sa juste valeur : vous faire voyager dans le temps à travers le « Panthéon du MUCISTE »






Aujourd’hui recherché, scruté par les collectionneurs avérés, le maillot « Sang et Or » est devenu une quête, une sorte de trophée qui, au-delà de l’aspect financier d’une tunique portée par un joueur qui dépasse allègrement la centaine d’euros sur des sites spécialisés, représente pour la majeure partie des passionnés du Mans FC, un souvenir indélébile qui restera à jamais gravé dans leur cœur de supporter.

Car ne nous y trompons pas, un numéro et plus encore un nom sur un maillot, ce n’est tout sauf un hasard. C’est une histoire souvent liée à un souvenir particulier qui restera marqué à travers le temps, et un choix fort envers un joueur que l’on affectionne particulièrement !





Devenu design, le maillot du club phare de notre département prit véritablement son envol au milieu des années 2000, lorsque Le Mans accéda pour la première fois de son histoire au plus haut niveau du football français, sous l’égide de l’équipementier en vogue de l’époque Kappa, lequel équipe d’ailleurs toujours l’ensemble du club depuis maintenant plusieurs années.


Mais avant de prospérer et de faire la fierté de ses supporters, celui-ci a connu une longue histoire d’amour avec une célèbre marque allemande bien connu du public français, qui l’accompagna durant plus d’une décennie lors de son passage en Ligue 2, niveau que notre club fréquenta d’ailleurs la majeure partie de sa riche histoire !



Le maillot domicile 2007-2008 du MUC 72 | © L'Équipe

De Puma à C’Drik Sports en passant par Adidas, Macron et Kappa, tous ont un dénominateur commun ! La couleur rouge et jaune plus communément appelé « Sang et Or » à l’image du Racing Club de Lens et dont l’origine trouve son inspiration par les couleurs d’ornement du blason de la ville du Mans.


Qu’on se le dise, classique et sans fioriture, les premiers maillots « sang et or » n’avaient rien de spécial et l’heure n’était pas à l’ère moderne où le merchandising a dorénavant pris une part prépondérante dans la vie de nos clubs de football.


Pour l’anecdote, l’US Orléans portait exactement la même tunique que le MUC 72 à ses débuts en 1985, Puma équipant bon nombre d’équipes du football français tout comme Le Mans et le SCO Angers et à un degré moindre le Stade Rennais, utilisaient la même marque, peu connu, à la fin des années 80 !



Les maillots C'Drick Sports étaient similaires entre le MUC 72 (gauche et en bas) et Angers SCO (en haut)

Le premier effet marquant surviendra lors de la saison 1996/1997 ou pour la toute première fois de son histoire, le football français adoptera par la voix de la Ligue de Football Professionnel (LNF à l’époque), le flocage du nom des joueurs au dos des maillots ainsi que son numéro, non plus limité du #1 au #14 comme ce fut le cas pendant longtemps, mais au choix du joueur concerné du numéro 1 au 23, ce dernier chiffre correspondant au nombre de joueurs professionnels que chaque club était autorisé à avoir sous contrat !





A la fin des années 90, le MUC 72 adoptera définitivement le maillot à bande « Sang et Or » (utilisé lors de la saison 96/97) dont les supporters sont si fiers et qui fit sa renommée notamment avec la génération montante emmené par le capitaine Laurent Bonnart, James Fanchone, Frederic Thomas et autre Yohann Hautcoeur.


L’univers de la L1 coupa court à tout ce qui pouvait se faire auparavant.

Terminé les couleurs verticales d’origine et place à des maillots près du corps à dominante rouge avec un rappel de jaune sur les manches, faisant la part belle aux sponsors fleurissant de toutes parts pour toujours plus de visibilité et retour sur investissement.



Le maillot porté lors de la saison 2003/2004 ici face à l'AC Ajaccio lors de la 1ère journée de Ligue 1 | © Ouest-France


Le MUC 72 puis un peu plus tard, Le Mans FC, était entré de plein pied dans le football business…


Notre club par la force des choses et avouons le sans concession, dans l’air du temps, évolua de nombreuses années avec ce style de maillot avant même de ne jouer plus qu’avec une tunique rouge et grise à l’extérieur au début des années 2010, s’éloignant de ses origines au grand dam de ses plus fidèles suiveurs.

On ne refera pas l’histoire et la descente aux enfers du club manceau qui mit à mal quelques errements pardonnés aujourd’hui !



Les maillots du Mans FC dans les années 2010


A l’écoute de ses fidèles, la direction du club après les déboires et notre passage « éclair » dans l’antichambre du football français ajouté à la non-remontée l’an passé, se devait de réagir et revenir aux fondamentaux du Mans FC.


Le maillot mythique, correspondant à la première montée en Ligue 1 du MUC 72, fut souvent plébiscité lorsque le club demandait l’avis de ses supporters et c’est avec un bonheur non dissimulé que le président Gomez, écouta attentivement les doléances de ses aficionados, qui réclamaient à l’unisson le retour en avant des couleurs « Sang et Or »


Le Panthéon du Muciste comme cadeau original


C’est chose faite aujourd’hui et ce « Panthéon du Muciste » très réussi, rappelant les origines du MUC 72 au Mans FC à travers deux décennies de maillot en est la preuve: le club « Sang et Or » fait toujours autant rêver !


Vous trouverez ci-dessous, le lien vous permettant de commander le cadeau original que tout supporter manceau se doit de posséder aujourd’hui !


Cliquez ici pour commander le Panthéon du Muciste


250 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout