Gare au coup d'arrêt...




Le contexte


Malgré une bonne entame dans ce nouvel exercice avec une première victoire obtenue face à Bastia-Borgo (2-0), le club de l’Hérault a du mal à confirmer les bonnes intentions de la pré-saison avec deux défaites de rang contre Cholet (1-3) et face à Avranches (1-2). Deux revers qui hissent les Sétois à la 14ème place. Si une défaite se profile face au Mans, le FC Sète rentrerait dans une spirale négative où la fin est parfois longue.


Le dernier match de l’adversaire : Défaite contre Avranches (1-2)





Les Sétois ne sont pas parvenus à obtenir une seconde victoire à la maison et ont buté sur des Normands très habiles. Le match s’est dessiné en deux parties : une première période compliquée et un réveil tardif. Le FC Sète a subi les assauts du club avranchinais en encaissant deux buts en première période avec Boateng (22’) et Pollet (32’). La sentence aurait pu être beaucoup plus lourde mais Pappalardo sauvait les siens devant Pollet (34’) et Talal (44’) En seconde période et malgré d’autres convictions, les Verts vont réduire la marque en fin de rencontre par Jarmouni (1-2) mais il sera trop tard.


Les points faibles



© Giani Moreno / FC Sète


Le FC Sète a dû mal à entrer dans leurs rencontres et laissent beaucoup d’occasions en première période. En effet, sur les 5 buts encaissés, 4 le sont dans les 45 premières minutes.


Le début de saison est loin de répondre aux attentes et aux enseignements de la préparation, après une victoire inaugurale face au FC Bastia-Borgo, les hommes de Nicolas Guibal ont montré un tout autre visage sur leurs deux dernières sorties. Ces derniers résultats basculent les Sétois dans une situation délicate.


Les points forts


A contrario de leur point faible, les Sétois sont davantage tranchants en seconde période en montrant un tout autre visage. Les Manceaux devront être vigilants en fin de match puisque les Héraultais ont marqué 3 buts (sur 4) dans les 5 dernières minutes de la rencontre. Nous savons que les Manceaux tirent davantage la langue en fin de rencontre et face à Sète il faudra être très attentifs pour ne pas se faire surprendre.


Les groupes


Côté sarthois, à noter le retour de Julio Donisa dans le groupe, qui prend la place numériquement de Félix Tomi. Makan Aiko est à nouveau écarté.


Le groupe sétois: non communiqué à l'heure de la rédaction.

27 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout