Fierté, honneur et rage de vaincre !




Aujourd’hui est un jour important pour toute la communauté mancelle puisque c’est le derby du Maine opposant la capitale sarthoise, Le Mans FC à celle de la Mayenne, Laval. Pour chaque supporter manceau, il y a deux dates à retenir, celles des confrontations face au Stade Lavallois, le rival historique.


Le contexte


La crise commence à s’installer du côté du MANS FC avec deux défaites de rang face à Sète (0-2) et face à Concarneau sur le même score. Relégués à la 7ème place après ces deux revers, les Manceaux accusent du retard sur les concurrents à la montée avec 3 points en moins sur Cholet, troisième. Ce retard paraît faible,oui, mais entre Cholet (3ème) et Le Mans FC (7ème), nous avons le Red Star et Concarneau avec trois matchs en retard mais aussi Orléans avec un match en moins. Vous l’aurez compris, ce derby est la seule solution pour lancer la fin de saison du côté de la Sarthe mais aussi la seule façon de rassurer un minimum ses supporters.


La situation du Stade Lavallois est bancale puisqu’avec trois matchs de retard, les Mayennais sont 10èmes à 4 points du rival sarthois. Avec une seule victoire en 2021 face à Annecy (2-0), les Tangos veulent aussi se rassurer en allant chercher les trois points dans ce derby. A domicile, le Stade Lavallois est à la recherche d’une victoire depuis le 27 novembre face à Sète (3-1), depuis ils ont enchaîné une série de 3 nuls et 2 défaites.



L’adversaire


Relégués en 2016, les Lavallois peinent à retrouver la Ligue 2 et font office d’éternel favori lors de chaque saison. Aujourd’hui, la capitale mayennaise joue les outsiders et devient un club banal de National à l’image de Boulogne-sur-Mer ou encore Bourg-en-Bresse, deux autres équipes qui ont du mal à retrouver l’antichambre de la Ligue 1.

Pourtant sur le papier, cette formation a de beaux atouts avec des jeunes promesses comme Boudjemaa, Ouadah ou encore Caddy mais aussi des joueurs d’expérience qui connaissent ce championnat comme Sauvage, Cros, Dembélé ou encore Robinet.



Les groupes


Côté manceau :


Hatfout, Patron - Choplin, Ebene Talla, Lemonnier, Veigneau - Etuin, Bernauer, Hafidi, Loison - Aïko, Krasso, Brahimi, Tomi, Bègue, Donisa, Gouletquer.


Entre les blessés et les internationaux, Didier Ollé-Nicolle compose un groupe inédit pour ce choc avec la première apparition dans le groupe de Baptiste Loison, formé au club. Les absences profitent également à Ebene Talla qui revient dans le groupe pour pallier les indisponibilités de Youssouf (en sélection) et Vardin (blessé). Gouletquer fait son retour dans le groupe, sa dernière convocation était face à Boulogne-sur-Mer lors de la 5ème journée.


Côté lavallois :


Sauvage, Mandanda - Mendy, Cros, Tre, Seidou, Duponchelle, Carlier, Taha - Boudjemaa, Dembele, Ouadah, Sylla, Brun, Robinet, Simbakoli, Sao.


Olivier Frapolli pourra compter sur le retour de Maxence Carlier. Tom Duponchelle, l’ancien manceau devrait être titulaire. Il faudra se méfier de Boudjemaa qui fait l’objet de notre dernière VAR mais aussi Ouadah. Simbakoli remplace Nzuzi dans le groupe.

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout