Fahd El Khoumisti, le retour aux sources

C'est assurément LE gros coup du mercato côté Sang et Or. Meilleur joueur du National, deuxième meilleur buteur avec 20 buts, élu deux fois joueur du mois, Fahd El Khoumisti sort d'une saison magique. Alors que la Ligue 2 aurait pu s'offrir à lui, c'est finalement au Mans qu'il pose ses valises.





En arrivant en Sarthe, Fahd El Khoumisti ne se lance pas dans l'inconnu. En effet, il est lui même Sarthois de naissance et a conservé des attaches dans sa région d'origine. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui l'ont poussé à rejoindre Le Mans FC, alors qu'il disposait de nombreuses opportunités.


Né en 1993 à Mamers, Fahd commence le foot six ans plus tard, au sein du club de cette même ville. Après 8 ans passés au SA Mamers, il rejoint successivement le SOM puis Sablé, avant de se lancer en sénior du côté de La Suze, sous la direction de Willy Bolivard. Après une saison sous les couleurs suzeraines, il rejoint Thouars, toujours en CFA2, et y passe deux ans durant lesquels il inscrira 6 buts. C'est durant cette période qu'il croise pour la première fois la route des Manceaux. Lors de la sixième journée de la saison 2014-2015, il se fait remarquer en étant tout proche de marquer le but de la victoire (score final 0-0).





Après une pige du côté de Saumur, l'attaquant Franco-Marocain s'engage au Fontenay VF, et réalise une très belle saison avec 14 buts en 29 matchs. De quoi attirer l'œil… du Paris Saint-Germain. À 23 ans, il n'hésite pas et signe dans le club parisien où il vit une année très enrichissante. Avec la réserve du PSG, il inscrit 12 buts en 19 matchs de National 2 ce qui lui vaut le surnom de "Cavani de la réserve". En parallèle, il participe à une vingtaine de séances d'entraînement avec le groupe pro, et côtoie justement Cavani, mais aussi Neymar, Mbappé, Marquinhos ou encore Veratti.


Fahd El Khoumisti poursuit sa montée en puissance et est récompensé par un premier contrat professionnel à l'US Orléans, alors en Ligue 2 et coachée par un certain Didier Ollé-Nicolle. Mais tout ne se déroule pas comme prévu, et Fahd ne parvient pas à véritablement s'imposer au sein du collectif orléanais. Après un prêt du côté du Puy Foot 43, l'attaquant fait son retour dans le Loiret mais l'entraîneur Claude Robin ne lui fait toujours pas confiance. Privé de temps de jeu, il quitte définitivement Orléans dès janvier et s'engage avec Concarneau.





En Bretagne, c'est la résurrection pour Fahd El Khoumisti. En 51 apparitions sous le maillot des Thoniers, il inscrit 26 buts et délivre 8 passes décisives. Un homme y est pour beaucoup : Stéphane Le Mignan. Le coach concarnois lui a donné toute sa confiance au moment où il était au plus mal. Totalement libéré, Fahd affole les compteurs du National et justifie les choix de son entraîneur au point de devenir indispensable. Il dispute d'ailleurs toutes les rencontres de championnat sur cet exercice 2021-2022, ne manquant que 9 petites minutes. La suite, on la connait.





Au Mans, l'attaquant sarthois boucle la boucle en revenant dans le club phare de sa région natale. L'attente des supporters est évidemment très forte, mais Fahd arrive avec détermination dans un environnement qu'il connait déjà. Pour preuve, il avait marqué lors de sa dernière venue au MMArena (Le Mans 1-1 Concarneau, J8). Il retrouvera ici deux de ses anciens coéquipiers : Alexandre Vincent et Tristan Boubaya. Tous les ingrédients sont donc réunis pour qu'il devienne le maître à jouer de cette équipe mancelle…


Bienvenue Fahd !

129 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout