Didier Ollé-Nicolle remercié


© P_Ch Graph' / La Tribune Mancelle


Arrivé le 1er juin 2020 en Sarthe, le coach de 59 ans était considéré comme l’homme idéal pour atteindre l'objectif de remontée du club. Passé par Nice, Clermont ou Orléans plus récemment, il sortait d’un échec dans le Loiret avec qui il est toujours en instance juridique.


Malheureusement, les espoirs des dirigeants manceaux ont vite connu des embardées. Avec un début poussif (beaucoup de matchs nuls), Le Mans FC n’a jamais su confirmer le statut de favori pour la montée et n’a su enfiler le bleu de chauffe qu’au soir de la 31ème journée, fin avril dernier.


En bref, Didier Ollé-Nicolle ne sera resté qu’une saison à la tête du Mans FC, il est le 5ème coach de l’histoire du club à quitter son poste après une seule saison complète (après Deferrez, R. Garcia, Guédet et Clément). A la tête du club manceau, DON affiche un bilan de 14 victoires, 13 nuls et 9 défaites en 36 matchs officiels (dont 2 en coupes). Parmi tous les coachs à plus de 30 matchs, ils sont 14, il est celui qui a le plus faible pourcentage de défaite (25%).


Concernant la suite, Thierry Gomez et l’équipe dirigeante semblent s’activer pour trouver le remplaçant de DON qui, cette-fois encore, n’aura pas d’autre choix que d’emmener les Manceaux en Ligue 2 afin de conserver le statut professionnel.


Quelques noms déjà cités ?


En effet, certains médias voient en Laurent Guyot (ex US Boulogne) le successeur de DON. D’autres imaginent Vincent Bordot, natif de la Sarthe, qui n’est pour l’heure pas parti du Red Star mais qui serait dans les plans du FC Annecy. Maxime D’Ornano (ex Stade Briochin), Jean André Ottaviani (ex Bastia Borgo), Johan Gallon (ex Granville) ou encore Pascal Moulin (ex-Jura Sud) pourraient être une autre alternative !


Thierry Gomez s’appuiera-t-il sur le passé et l'expérience ou plutôt sur l’innovation et le projet de jeu ? Réponse, sans doute, dans quelques semaines.

130 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout