top of page

Denis Vergos : "Une volonté de réussir des coups contre les gros du championnat"

A l'aube du match contre Concarneau (5ème), nous avons de nouveau sollicité le journaliste, Denis Vergos, qui se livre sur cette rencontre entre deux équipes qui vont tenter d'aller chercher le podium (voire plus), ce vendredi soir. Nous avons pu échanger autour du mercato mais également le début de saison des Thonniers, invaincus sur ces deux premières rencontres. Rencontre.





Bonjour Denis, vous vous êtes prêté au jeu de la Zone Mixte la saison dernière sur le même match, quelles évolutions avez-vous noté entre le dernier match face au Mans (7 mars 2022) et celui qui arrive ?


Il me semble intéressant de rappeler que Concarneau avait perdu sa place de leader en perdant contre Le Mans (0-1), le lundi 7 mars. On savait alors que la blessure de Rabillard, qui s'entendait si bien avec Fahd El Khoumisti, serait très préjudiciable à l'US Concarneau et la fin de saison l'a confirmé. Rabillard est depuis revenu mais El Khoumisti et Boubaya sont eux partis au Mans où un autre ancien concarnois, Alexandre Vincent, est lui aussi arrivé. Par rapport au match du 7 mars dernier, le gardien Vincent Viot (Orléans) et le défenseur Donatien Gomis (Guingamp) ont eux aussi quitté Concarneau. L'USC a donc perdu trois (Viot, Gomis et El Khoumisti) de ses quatre joueurs (l'ancien manceau Maxime Etuin est resté) qui figuraient dans l'équipe-type de National.


L'US Concarneau a débuté par un nul à la maison (face à Orléans) puis est allé surprendre Dunkerque à l'extérieur (1-0), quel est l'état de forme de cette équipe ?


L'US Concarneau est déjà en forme. Contre Orléans (1-1), à domicile, les Thoniers auraient pu être menés 0-2, avant que Amine Boutrah n'égalise juste avant la pause, mais ils auraient dû gagner le match en seconde période compte-tenu de leurs très nombreuses occasions. ­A l'arrivée, ce sont deux points perdus que Concarneau a récupéré en allant gagner à Dunkerque (1-0) après avoir réussi un match tout en maîtrise.


Les Thoniers ont perdu beaucoup d’éléments essentiels comme Viot, parti à Orléans ou encore Boubaya et El Khoumisti qui sont maintenant manceaux, est-ce que ce mercato assez mouvementé est une crainte sur cette saison où il y aura 6 descentes ?





Concarneau a beaucoup perdu mais également bien recruté. Maxime Pattier (Stade Briochin) est une valeur sûre du National au poste de gardien. Issouf Paro (ex-Niort) et Mamadou Sylla (Sète) forment une bonne charnière centrale, en l'absence du capitaine Guillaume Jannez, blessé. Gaoussou Traoré (prêté par Amiens) fait un très très bon début de saison au milieu de terrain et Ambroise Gboho, qui arrive de Laval, vient de marquer le joli but de la victoire à Dunkerque.

Les Thoniers peuvent également compter sur le renfort de Tom Leabeau (Niort) au milieu et dernièrement, du latéral droit Alec Georgen, prêté par Auxerre. Deux autres joueurs vont arriver (un attaquant et un latéral gauche).

Mais même s'ils viennent de finir 5èmes puis 4èmes sur ces deux derniers exercices, les Concarnois sont très inquiets par rapport aux six descentes.

Antoine Rabillard dit par exemple que "Le Mans et Concarneau ne jouent pas le même championnat." Info ou intox ?


Comment appréhendez-vous cette rencontre face au Mans qui vient d'infliger une correction à Sedan ce lundi (6-1) ?


Les joueurs concarnois et tous les observateurs ont été très très impressionnés par le carton du Mans contre Sedan. Mais on peut aussi se dire que Concarneau a gagné à Dunkerque (1-0) là où Le Mans avait perdu 3-0. La vérité sera sans doute entre les deux.


Vous allez recevoir Le Mans puis Nancy, à l'aube de ces rencontres face à deux équipes jugées comme dans le haut du panier de ce championnat, quelles sont les forces et faiblesses de l'USC pour faire face à ces deux clubs ?





Les forces de Concarneau : une certaine dynamique (un nul et une victoire), la volonté de réussir des coups contre les "gros" du championnat, un certain potentiel offensif (Rabillard, Boutrah, Gboho, Gope-Fenepej, Mannaï voire Nomel) malgré le départ de El Khoumisti, un bon milieu, une défense et un gardien qui tiennent la route. Il faut également souligner l'appui du public qui est souvent important à Concarneau. Les faiblesses ? Au Mans de les trouver ! El Khoumisti, Boubaya et Vincent sont bien placés pour en parler à leurs nouveaux partenaires. A mon avis, la plus grosse faiblesse de Concarneau, c'est le départ de El Khoumisti.


On a parlé de départs notables côté breton, néanmoins, un joueur sera à surveiller côté USC ?


Pour moi, le joueur concarnois à surveiller n'est pas tout seul, ce serait trop simple, il y en a au moins deux : Amine Boutrah, par rapport à ses accélérations et son talent de percussion, et Ambroise Gboho qui nous a marqué un très joli but à Dunkerque et qui me semble capable d'en mettre pas mal cette saison.


Enfin, on termine par le traditionnel pronostic.


Je vois un très beau match ouvert, et donc des buts : 2-2

108 vues0 commentaire
bottom of page