• Franck

Châteaubriant/Le Mans: les chiffres à retenir

La Labo est aussi ouvert pour la Coupe de France! Découvrez quelques chiffres à noter au sujet de la rencontre qui va opposer nos Manceaux aux Voltigeurs de Châteaubriand, ce samedi à 14h.


- 8 -

Comme le nombre de fois où Le Mans a disputé le 6ème tour de la Coupe de France jusqu’à cette saison, à chaque fois quand le club jouait en dessous de la deuxième division. Avec 7 qualifications sur les 8 éditions, le bilan est largement positif pour les Sarthois, la seule élimination étant survenue en 2015 face à Saint-Saturnin (2-1). On peut aussi constater que sur les 8 matchs joués à ce tour, deux clubs concentrent cinq affiches: La Flèche (1987, 1989 et 2014) et l'US Changé 53 (2016 et 2018).



- 82% -

C’est le taux de qualification du Mans en Coupe de France lorsqu’il affronte un club d’une division en-dessous. En détail, ce sont 17 rencontres qui entrent dans ce cadre (la majorité quand Le Mans évoluait en Division 2 face à un club de National). Et seulement à 3 reprises les Sarthois furent éliminés : contre Amiens en 2001, Le Poiré-sur-Vie en 2013 et Saint-Saturnin en 2015.

Dans le cas précis d’un affrontement contre un club de 4e niveau en tant que membre du troisième échelon français, il n’y eut qu’un seul exemple dans l’histoire du club. Nous étions le 25 novembre 1989, déjà pour le 6eme tour, et le MUC 72 de Christian Létard affrontaient ce jour-là l’US Fléchois, membre de ce qui s’appelait alors la Division IV (pour une large victoire 5-1 au final).



- 13 -

Avec 13 rencontres de Coupe de France disputés sous le maillot Sang & Or, Hamza Hafidi et Alexandre Vardin sont les joueurs de l’effectif actuel qui ont le plus souvent défendu nos couleurs dans la Dame Coupe. Ils devancent Pierre Lemonnier (8) et Georges Gope-Fenepej (4). On est bien loin évidemment du recordman dans l’histoire du club, l’inévitable Régis Beunardeau, avec 34 matchs de Coupe de France pour le MUC72.



- 8 -

Châteaubriant va croiser la route pour la première fois du Mans en match officiel. L’équipe castelbriantaise va devenir ainsi le 198e club qu’affrontent les Sarthois, et le 91e en Coupe de France. Ce sera aussi le 8e club de Loire-Atlantique, après Nantes, la réserve du FCNA, Ancenis, Vertou, Carquefou, La Baule/Le Pouliguen et très récemment Saint-Sébastien-sur-Loire. Le "44" devient pour l’occasion le 5e département français en nombre de clubs rencontrés (après la Sarthe, la Mayenne, la Vendée et le Morbihan).



- 5 -

Si Châteaubriant et Le Mans ne se sont pas rencontrés encore en match officiel, il faut toutefois noter que le club situé au nord de Nantes tient une place toute particulière dans l’histoire de l'équipe sarthoise. Elle est en effet la 5ème équipe à avoir affrontée le MUC72, et même la deuxième en retirant les réserves professionnelles. Le 15 août 1985, quelques jours avant de démarrer sa première saison en Division 3, le MUC72 joua un match amical préparatoire au stade de la Ville en Bois, devant 300 personnes. Les Voltigeurs y firent plus que de la figuration et mirent en difficulté le toute nouvelle équipe alors entrainée par Bernard Defferez, notamment en ouvrant le score dès la 2e minute par un nommé Poulain. En faisant match nul 1-1 (le premier nul de l’histoire du MUC, but marqué par le futur messin Pascal Pierre pour les mucistes), l’équipe de Francis Bizot avait fait preuve à l’époque d’une très belle opposition pour les Sarthois.

66 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout