[BILAN] La fin d'une saison, l'heure d'une nouvelle

Nous sommes le 27 mai, la saison s'est achevée il y a maintenant 14 jours. Alors qu'on ne connaît que 15 des 18 adversaires pour l'acte 2022-2023, il est temps pour nous de tirer un bilan de cet exercice qui aura vu notre équipe mancelle finir à une maigre 10ème place. Entre déception et amertume, cette saison aura fait couler beaucoup d'encre sur la Toile. On vous propose de faire un petit bilan en vue de la prochaine saison.




© Mickaël Bruneau Photographies


Cris, mention passable



© Mickaël Bruneau Photographies


Arrivé sur le banc manceau à l'été dernier, l'ancien capitaine de l'Olympique Lyonnais découvrait pour la première fois le championnat de National après avoir effectué ses premières saison en tant que coach principal au GOAL FC (National 2). Le choix de Cris était une bonne nouvelle pour les supporters puisqu'en tant qu'ancien capitaine des Gones et grand nom du football français, son expérience était perçu comme un atout aux yeux du peuple manceau. Malgré tout avec 1.35 points par match, Cris fait moins bien que son prédécesseur, Didier Ollé-Nicolle (1,53 points par match).

Néanmoins, l'actuel entraîneur du Mans FC a renoué avec l'ADN du club qui est la formation en lançant pas moins de 8 jeunes (voir ci-dessous). Cet aspect a été grandement apprécié par les supporters manceaux.


Les jeunes ont une carte à jouer



© Mickaël Bruneau Photographies


Les plus anciens le diront mais le MUC 72 à l'époque avait un centre de formation de qualité (cf. victoire en Gambardella en 2004) avec des cuvées intéressantes (Corchia, Pelé ou encore Samson). Depuis la rétrogradation en 2013, la réputation du centre de formation était à reconstruire et certaines pépites se sont fait la malle en allant dans les clubs voisins (Laval, Nantes et Angers).

Cette saison, Le Mans FC a trouvé un coach qui a envie de donner une chance aux jeunes. Pour rappel, Cris fut l'entraîneur des U19 de l'OL en 2016/2017.

En effet, pas moins de 8 jeunes manceaux ont eu leur chance sur cette saison, parmi eux, on retiendra Djamal Moussadek qui a sorti une saison de qualité. Du haut de ses 20 ans, le défenseur central est venu pallier l'absence de Maxence Derrien le 13 septembre 2021 et il est devenu une pièce maitresse de l'arrière-garde mancelle avec Cissé. Considéré comme l'une des révélations de cette saison dans ce championnat, Djamal Moussadek a attiré les regards et a signé un contrat professionnel avec Le Havre en Ligue 2.


Révélation de cette fin de saison, Zaïd Amir a sorti son épingle du jeu dans le sprint final. L'ailier manceau a rapidement conquis le public sarthois avec sa vitesse et sa capacité à provoquer, il a failli ouvrir son compteur but en fin de saison. Avec ses 4 matchs au compteur et sa belle fin de saison, l'ancien joueur de Sablé s'est vu récompensé d'une sélection en U21 avec les Comores.


Parmi les futurs joueurs à surveiller la saison prochaine, on notera également la présence de Martin Rossignol lors des dernières sorties. Le milieu de terrain de 18 ans est arrivé sur la pointe des pieds face à Cholet avec une entrée à la 67ème minute. Assez pour que Cris lui fasse confiance sur les deux dernières rencontres face à Avranches et Saint-Brieuc. Il est récompensé d'un premier but en pro face à Saint-Brieuc à la 43ème minute.


Enfin, on pense également aux autres jeunes qu'on a pu apercevoir en équipe première : Théo Argoud, Oscar Verneau, Paul Lehoux, Aboubacar Keïta.


Une politique de prêts bancale



© Mickaël Bruneau Photographies


Sujet tabou ? Non mais il en a fait couler de l'encre. Les prêts négociés par le club n'ont pas eu l'effet escompté. Avec 5 prêts, le board manceau a encore fait confiance à ce système qui lui a été bénéfique par le passé avec Diarra ou encore Brahimi.

Sur les 5 joueurs prêtés, seuls Cissé et Damour ont été à la hauteur de ce que peut apporter un prêt. Avec 27 matchs au compteur, Ibrahim Cissé a mis du temps à s'acclimater au jeu de Cris mais il est devenu rapidement un joueur clé aux yeux du coach manceau. Critiqué par les supporters en début de saison, le joueur prêté par Nice a su faire taire les critiques et a conquis le coeur des Manceaux. Après une douloureuse expérience à Châteauroux lors de la saison 2020-2021, Ibrahim Cissé sort du Mans avec une très belle copie.

Prêté par les Hearts, Loïc Damour a été un élément clé au milieu de terrain de par son expérience et sa vision du jeu. Auteur d'un très beau but face à Chambly, l'ancien bressan repart en Ecosse sur une belle copie également.

Enfin, Issouf Macalou, Dia N'Diaye ou encore Boubakar Camara n'ont pas marqué les esprits des supporters manceaux. Pourtant, leur début de saison commençait sur de bonnes bases, la triplette faisait mal aux défenses adverses puis il a manqué beaucoup de régularité tout au long de la saison pour pouvoir tirer un bilan positif.


107 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout