Bernauer latéral droit : qu'en penser ?

Surprise dans le onze de Didier Ollé-Nicolle, Bernauer a été positionné à droite de la défense lors de ce match contre l’US Avranches. Il l'avait déjà été ponctuellement mais jamais un match entier. Youssouf profite de ce changement pour monter d’un cran, position souvent réclamée par les supporters au vu de l’apport offensif de l’international comorien.


Comme d’habitude, commençons par les compositions d’équipe :




OFFENSIVEMENT

Créer des lignes de passe

Pour être trouvé par les partenaires il est important d’être actif dans ses déplacements. Pour cela il faut créer des lignes de passes. Cela permet de sécuriser la relance quand elle est jouée courte : le relanceur (généralement le central) aura donc toujours une solution sur le côté.


Bernauer est un joueur intelligent sans ballon, il n’est donc pas surprenant de le voir se déplacer sans cesse pour proposer une solution. Créer une solution de passe oui, mais si celle-ci peut être le plus verticale possible c’est encore mieux.

(Dès que le ballon arrive sur Costa, Bernauer se décale légèrement pour se rendre disponible.)


Bien se positionner permet de s’éloigner de l’adversaire et se donner le temps et de l’espace devant soi pour jouer.


Sur ces images nous pouvons voir Bernauer reculer dès que le ballon est récupéré afin de proposer une solution loin de la densité :


Il va donc pouvoir recevoir face au jeu :


Et réussir une passe verticale qui éliminera les adversaires proches :


Néanmoins il faut faire attention à ne pas être trop haut pour ne pas recevoir le ballon à l’arrêt. En effet, si le joueur est placé trop haut sur le terrain celui-ci n’effectuera pas sa prise de balle vers l’avant et perdra donc du temps lors du contrôle.

(Bernauer effectue son appel mais la passe ne sera pas dans sa course.)


(Cela l’oblige donc à s’arrêter et à remiser derrière.)


Prise de profondeur

Youssouf et Bernauer vont souvent permuter leur position, l’un va prendre l’intérieur et l’autre être plus proche de la ligne de touche. Souvent, quand le jeu penchera à gauche, l’espace se créera à droite et Bernauer en profitera pour demander le ballon.

(Avant même le départ du ballon, Bernauer est déjà parti pour attaquer l’espace Le bloc n'a pas encore coulissé car le jeu est à l'opposé.)


Ce qui est important quand on joue en binôme défenseur/milieu latéral c’est d’être complémentaire avec son coéquipier en respectant quelques principes :

- Ne pas être sur la même ligne horizontale et verticale afin de favoriser les décalages ;

- Être complémentaire dans les appels : prise de profondeur vs appel dans les pieds.

(Youssouf créé l’espace en reculant, Bernauer l’attaque.)


(Au départ de la passe, Bernauer a déjà de l’avance.)


Jeu à l'intérieur

Bernauer étant habitué à jouer au cœur du jeu, occuper l’axe même quand il est arrière droit n’est pas une surprise. Il va ainsi se positionner dans le demi-espace droit du terrain tandis que Youssouf mangera la ligne :

(Notons la position de profil qui permet d’être plus rapide lors de la prise de balle et d’avoir une meilleure vision du terrain.)


L’avantage de jouer avec la latéral à l’intérieur du jeu est d’anticiper la perte de balle en étant plus proche du ballon lors de la récupération. Cela tombe bien : Bernauer est un joueur agressif dans le pressing qui sent le jeu, il parvient à arriver sur le destinataire d’une passe avant que celui-ci puisse contrôler et se retourner.

(Au moment de la passe il est au cœur du jeu, le ballon va être contré mais il sera proche de son adversaire.)


(Déjà sur le joueur adverse au moment de la perte.)


Autre exemple, dès que la passe est effectuée, Bernauer monte sur le destinataire qui sera sous pression dès la réception :


DÉFENSIVEMENT

Alignement

En phase défensive il faut veiller à rester aligner avec ses partenaires. C’est généralement aux centraux de gérer la hauteur de la ligne. La ligne de cinq au milieu permet à Youssouf d’être plus proche de la ligne de touche. C’est donc à lui de cadrer les adversaires ce qui permet à Bernauer de rester en place avec sa défense.


Profondeur

La gestion de la profondeur est importante pour le latéral notamment via les dédoublements des excentrés adverses.

Ici Bernauer prend l’info de l’appel du latéral adverse, il recule donc en conséquence pour intervenir si besoin. Finalement c’est un leurre pour son partenaire qui va demander le ballon dans les pieds grâce à l’espace libéré devant Youssouf.


Coulissage

Quand le jeu penche côté opposé, la défense coulisse ce qui logiquement libère des espaces. Par exemple, ici le ballon est côté gauche manceau, un joueur d’Avranches se retrouve seul côté Bernauer mais ce n’est pas grave car si la diagonale est tentée (moyen le plus rapide pour atteindre ce joueur), le bloc aura le temps de coulisser. Bernauer a donc raison de rester en bloc et de ne pas marquer l’adversaire directement.


Position du corps

Il est important pour un latéral de voir où est le ballon mais également anticiper les passes. Par exemple, ici la position de Bernauer permet de cadrer l’adversaire mais également anticiper un éventuel dédoublement. Éventuellement, si l’adversaire repique intérieur il se retrouvera en difficulté car il devra se retourner. Mais un manceau couvre derrière.


Malheureusement un mauvais positionnement sera à l’origine du but adverse. Regardons le début de l’action :

Il est orienté à l’opposé de ses partenaires car il veut anticiper la passe dans l’intervalle axe droit mais l’adversaire préfère jouer sur le côté.)


Il va donc devoir se retourner et va perdre du temps. Pour compenser il va arriver à toute allure sur l’adversaire et quand celui-ci va crocheter intérieur, Bernauer, pris à contre-pied, va glisser ce qui libérera l’espace pour Avranches.


CONCLUSION

Une très bonne impression tout de même pour Bernauer dans ce poste de latéral droit. Offensivement il est intéressant et complémentaire à Youssouf. Même si l’on ne l’a pas beaucoup vu centrer, il a d’autres qualités notamment via le jeu au sol qui lui permettent d’être efficace.

De plus, cela donne une solution offensive supplémentaire avec Youssouf, ce qui arrive au bon moment avec les baisses de forme ou sanctions de certains (Tomi, Aïko, Gope).


34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout