Bastia/Le Mans : les stats de l'après-match

Le Labo a retenu quelques informations chiffrées consécutives au match des Manceaux ce lundi en terre bastiaise.


Double 0

Mine de rien il aura fallu 1 an pour que Le Mans FC s’incline lors de deux rencontres consécutives ! Depuis l’enchainement des matchs à Lorient (4-2) et Sochaux (1-0), en Ligue 2, début février 2020, les Manceaux avaient toujours su rebondir après un échec. C’est raté cette fois-ci, l’élimination à Chateaubriant (1-0) a été suivie d’une défaite à Bastia (1-0). Cela faisait aussi 1 an que les Sarthois n’avaient pas cumulé 2 matchs sans marquer un but.



Récidiviste

Maguette Diongue est l’auteur du but fatal de la rencontre. Le Bastiais n’en est pas à son premier coup, puisqu’il avait déjà marqué le troisième but corse au match aller, le 7 septembre dernier. C’est le premier jouer cette saison à marquer lors des deux rencontres face aux Manceaux. L’an passé, seul Teddy Chevalier pour Valenciennes avait réussi cette performance. Quant à la saison de National il y a deux ans, l’unique double buteur avait été l’inévitable Andrew Jung, scoreur à l’aller et au retour avec Concarneau.


Diongue après son but

Fair-play

Si l’arbitrage de M. Dos Santos n’a pas toujours eu que des admirateurs, sa prestation d’hier a été assez discrète, ce qui est souvent bon signe pour un arbitre. Pas un seul carton sorti, ni jaune ni rouge, ni pour Le Mans ni pour Bastia. C’est une constatation assez rare, car le dernier match de championnat où les Manceaux n’avaient pas été averti remonte à novembre 2019 contre Grenoble. Mieux encore, le dernier match de championnat sans aucun carton distribué nous ramène à la dernière journée de National 2, le 19 mai 2018, contre la réserve de Lorient.



Willkommen

Jean-Philippe Krasso a effectué ses premiers pas sous le maillot Sang et Or hier. C’est le 25ème joueur utilisé par Didier Ollé-Nicolle depuis le début de saison (encore loin des 30 de Richard Déziré l’an passé). On pourra noter pour la petite histoire qu’il est 1er joueur de l'histoire du club à être né en Allemagne. C’est aussi le 19ème ivoirien (double-nationalité comprise) et le huitième à porter à la fois le maillot de Saint-Etienne et la tunique mancelle (il retrouve certains glorieux anciens comme Matsui, Hautcoeur ou Charrieras).



Quatre cents

Depuis l’échec à QRM, le couperet se devait de tomber et c’est Bastia qui s’est chargé d’infliger la 400ème défaite de l’histoire du Mans en championnat. Un chiffre à mettre en comparaison avec les 458 victoires et 391 matchs nuls. Pour information, les précédents caps avaient été passés lors des matchs suivants:

- 100ème défaite : le 4 février 1995 à Guingamp (2-0) en Division 2

- 200ème défaite : le 10 janvier 2004 à AC Ajaccio (2-0) en Ligue 1

- 300ème défaite : le 19 janvier 2011 à Laval (2-1) en Ligue 2



Capitaine exemplaire, Jérémy Choplin n'a pu empêcher la 400e défaite sarthoise en championnat



77 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout