Avranches vs Le Mans : Le Labo

Initialement programmée comme le 1er match de l'année, la rencontre avait été reportée pour cas de covid côté manchois.


Armand Gnanduillet inscrira-t-il son (vrai) premier but à Avranches ? | Mickaël Bruneau Photographie

Face-à-face

Pour la 5e opposition officielle entre Avranches et Le Mans, les Sarthois arriveront invaincus dans les confrontations directes. En effet, le bilan des mucistes face aux Normands est de 2 victoires et 2 nuls. Et la particularité, c’est que les deux succès ont été acquis au stade René-Fenouillère.

En 2019, il s’agissait déjà de la première sortie de l’année pour les Sang et Or. Portés par Vincent Créhin et Mamadou Soro, la victoire 2-0 permettaient aux Sarthois de consolider leur place sur le podium.



18 mois plus tard, c’est dans une autre configuration que le succès (encore 2-0) était acquis, dans le brouillard avranchinais. Après 4 matchs sans victoire, Georges Gope-Fenepej dans les toutes premières minutes, puis Ghislain Gimbert pour sa première réalisation dans son nouveau club, permettaient au Mans de se relancer temporairement en championnat.


 

L'arbitre

C'est Pierre Legat qui sera chargé d'arbitrer la rencontre. Pas forcément du meilleur augure, puisque lors des 7 matchs du Mans dirigés par l'homme en noir, les Sarthois ne se sont imposés qu'une fois. C'était en décembre 2018 contre Marignane-Gignac (2-0).


S'il n'a pas encore dirigé les Sang et Or cette saison (et pour cause puisqu'il officie en Ligue 2 désormais), nous l'avions croisé 4 fois l'an passé. Il était notamment en charge du derby contre Laval au MMArena (avec un penalty sifflé tôt dans le match pour les Tangos) mais aussi, déjà, du match contre Avranches (à domicile) où les deux équipes s'étaient séparées sur un nul (1-1).


On notera enfin qu'il a déjà expulsé deux fois un joueur manceau: Tom Duponchelle, à Bourg en mars 2019, et Arnaud Billeaux, à Romorantin en novembre 2017.


© FFF

 

Point d'étape

Régulièrement dans la saison, on regarde dans le rétroviseur des deux derniers exercices de National (2018/19 et 2020/21) pour situer le placement de la bande à Cris dans l'hypothétique lutte pour la montée.


Si, jusque vers la 12e journée, les Manceaux suivaient une trajectoire assez linéaire avec la saison couronnée de la montée, le gros trou d'air de l'automne a nettement fait revoir les prétentions à la baisse.


Tant est si bien qu'à l'heure actuelle, c'est plus sur la dynamique de la version Ollé-Nicolle qu'il faut regarder. Après 19 matchs, les 29 points glanés sont à peine un peu mieux que les 28 récoltés à pareille période la saison dernière. Même en cas de victoire à Avranches, nous serions encore à 7 points de ce que l'équipe de Richard Déziré avait engrangé il y a 3 ans.


Nuance cependant, les deux précédentes versions avaient connu une période de surplace assez marquée à partir de l'hiver. Si le XI de Cris, au contraire, enchaine les performances à ce moment de l'année, peut-être qu'il sera encore temps d'aller titiller les sommets.

 

En vrac

S'il participe à la rencontre de samedi, Durel Avounou fêtera sa 40e apparition sous le maillot Sang & Or. Il sera le 5e joueur de l'effectif à passer cette barre, après Hafidi, Vardin, Patron et Tomi.


Durel Avounou, un pilier de l'effectif désormais | © Mickaël Bruneau Photographie

Le Mans pourrait enchaîner un 3e clean sheet de suite en championnat s'il ne prend pas de but à Avranches... Ce serait une première cette saison, et même inédit depuis novembre 2019. Alors en Ligue 2, les Sarthois avaient enchainé à l'époque de bons résultats contre Niort (1-0), à Clermont (0-1) et face à Grenoble (0-0).


Avranches à domicile, c'est tout ou rien! En 8 rencontres, les Normands se sont imposés 5 fois pour 3 défaites. Et quand ils perdent c'est assez douloureux, comme en témoignent les venues au stade Fenouillère de Bourg en août (0-3) et du Red Star en octobre (0-6).

43 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout