[Anciens/France] La Ligue 1 se dépeuple mais la Coupe nous rappelle à d'autres Anciens

Ligue 1 : Bamba sur le départ


Les nouvelles des Anciens de la Ligue 1 vont de plus en plus vite désormais. Après Morgan Sanson, parti vers de nouvelles aventures à Aston Villa, un autre ex-manceau devrait dire adieu prochainement à la première division. C’est en tout cas ce qui se murmure du côté de la Jonelière, où Kader Bamba a été écarté du groupe professionnel par Raymond Domenech (un choix, pas une sanction dixit le coach), a priori suite à une mauvaise réaction du joueur. Une porte de sortie vers la Turquie est évoquée.


L’ailier n’aura donc pas participer à la nouvelle défaite nantaise, contre Monaco (1-2), au contraire de Sébastien Corchia, qui n’a pas démérité pour autant, notamment grâce à son coup franc à l’origine du but de Emond en fin de match.

Deux autres anciens étaient opposés ce dimanche. A Brest, Ludovic Baal est entré dans le dernier quart d’heure, alors qu’en face, pour Metz, Youssef Maziz n’a joué que quelques secondes. C’est bien le Grenat pourtant qui sort vainqueur d’une partie enthousiasmante (2-4).


Et aussiYohan Pelé (Marseille) a vu son match reporté suite aux incidents de la Commanderie… Enzo Ebosse (Angers) vient de reprendre la course… Stéphane Diarra (Lorient) souffre d’une entorse au genou et devrait être absent trois semaines.

Ligue 2 : Rajot, le moins présent mais le mieux classé


On compte 16 anciens joueurs de l’équipe première du Mans actuellement en Ligue 2. Et bien un seul figure actuellement dans le top 5 du championnat, qualificatif a minima pour les barrages. Il s’agit du clermontois Lorenzo Rajot ! Pas de quoi s’emballer pour lui malheureusement car son temps de jeu reste famélique. Entré lors des trois derniers matchs, il n’est pas sorti du banc cette fois-ci pour le choc à Toulouse (perdu 3-2).


Certains « ex » ont en revanche passé une belle soirée. C’était le cas des Ajacciens Bevic Moussiti-Oko et Mathieu Coutadeur, vainqueurs de Grenoble (2-1). S’il n’a pas marqué, BMO a une nouvelle fois été déterminant en provoquant un penalty, transformé par Bayala à l’heure de jeu.