[Anciens/France] Bamba marque et Rajot joue

Retour sur les performances du week-end de nos anciens Manceaux, en Ligue 1, Ligue 2, National et Coupe de France.


Ligue 1 : Bamba décisif

Le premier match de l’ère post-Domenech a été une réussite pour les Nantais. La victoire obtenue à Angers (1-3) redonne des ailes aux Canaris. Et le rôle des anciens Manceaux n’y est pas étranger. A commencer bien sûr par Sébastien Corchia, toujours titulaire quelque soit le technicien en place. Sa prestation défensive a de nouveau été de qualité. Son compère Kader Bamba, continue son retour au premier plan. Déjà auteur d’un doublé pour l’honneur en Coupe de France quelques jours plus tôt face à Lens, il est de nouveau décisif face au SCO en allant inscrire le dernier but de son club. C’est sa 3e réalisation en championnat cette saison, la troisième en tant que remplaçant. L’objectif est maintenant de s’extraire de ce rôle de supersub pour démarrer les prochaines rencontres.



Face à Strasbourg, Youssef Maziz a battu son record de minutes passées sur le terrain après être entré en jeu. Il aura eu l’occasion de fouler la pelouse de Saint-Symphorien pendant une bonne demi-heure. Malheureusement pour lui, il aura également vu le rival alsacien passé devant son équipe au tableau d’affichage. Pas de point marqué pour le milieu créatif, qui n’a plus été titularisé en championnat depuis le 9 janvier.


Et aussiYohan Pelé (Marseille) et Ludovic Baal (Brest) sont restés sur le banc… Stéphane Diarra n’était pas dans le groupe lorientais, malgré sa présence en Coupe quelques jours auparavant…


Ligue 2 : Rajot titulaire !

L’évènement de la journée a eu lieu à Clermont, pour la réception de Chambly, avec la titularisation de Lorenzo Rajot ! L’ancien milieu du Mans n’avait plus débuté une rencontre de championnat depuis le 28 février et la venue de Guingamp au MMArena. Il avait entre temps démarré un match de Coupe de France avec les Auvergnats, mais il s’agit bien d’une première en Ligue 2 cette saison pour lui. S’il a profité pour cela de la suspension de Yohann Magnin et du forfait de Johan Gastien, Rajot finit tout de même avec une victoire (1-0) et a peut-être marqué des points pour la fin de saison. Dans l’équipe d’en face, décimée par une dizaine de cas de Covid, le gardien Simon Pontdemé faisait partie des nombreux absents.




Petite frayeur pour Pierre Gibaud. Le défenseur havrais a été pris d’une violente migraine lors de la première mi-temps de son match à Châteauroux. Sorti à la 54e minute, il a donné de ses nouvelles quelques heures plus tard afin de rassurer sur son état, qui s’était bien amélioré. Son club repart avec une victoire du Berry, face à à la lanterne rouge du championnat où Benoit Cauet n’aura utilisé Yanis Merdji qu'une dizaine de minutes.



Trois retours dans les onze de départ du week-end : Vincent Demarconnay, qui avait laissé les cages du Paris FC à Didier Desprez lors du dernier match, a retrouvé comme prévu sa place de n°1 à Pau, mais a du s’incliner à 1 reprise (1-1). Le turn-over à Rodez a également été profitable cette fois-ci à Rémy Boissier et Amiran Sanaia, écartés lors du dernier match. Malheureusement pour eux, leur retour coïncide avec une défaite chez le leader troyen (2-1), et le milieu ruthénois a de plus reçu un nouveau carton jaune qui entrainera une suspension prochaine. A noter l’absence prévue et prolongée d’Aurélien Tertereau qui a subi dans la semaine une intervention au pied droit afin de se faire retirer un os peroneum accessoire fragmenté, ce qui va l’obliger à porter un plâtre un bon mois puis à effectuer une rééducation d’au moins deux mois, sonnant le glas probable de sa saison.


Question retour, c’en était quasiment un aussi pour Guessouma Fofana. S’il est resté sur le banc durant toute la rencontre à Auxerre (1-1), il s’agit toutefois de sa première apparition en 2021 dans une feuille de match de championnat avec les Bretons. Malgré un bon de sortie délivré lors du mercato, le milieu va donc devoir se battre désormais pour retrouver une place sur le terrain.


Et aussi… Entrées en fin de match et sans impact pour Thibault Vialla avec Dunkerque (battu 1-2 par Nancy) et Joseph Mendes avec Niort (1-0 à Caen)… Yohann Thuram (Amiens) était sur le banc…



Sablé continue son aventure

Si le week-end est réservé à la Coupe de France actuellement, le championnat National a quand même pu jouer deux matchs. Fortune diverse pour nos anciens Manceaux : Khaled Adenon (Avranches) était titulaire dans la défense normande qui a sombré à Bastia-Borgo (3-0). A l’inverse, Kevin Schur, sorti sur blessure face aux Sang et Or lundi dernier, était bien présent à Bourg pour une nouvelle victoire corse (1-3) qui le place plus que jamais sur l’autoroute de la montée. Dans l’équipe d’en face, Franck Julienne, pour sa deuxième titularisation, n’a pas trouvé le chemin des filets. Quant à Romain Montiel, il est actuellement blessé.


Revenons-en à la Coupe de France. Deux matchs du 7e tour étaient au programme. La qualification de Laval à Saint-Philbert (N3, 1-3), avec Tom Duponchelle présent dans la défense des Tangos, était attendue. Celle de Sablé, dernier club sarthois en lice, l’était aussi mais fut ô combien difficile à se dessiner. Opposé à un club de R2, l’Elan de Gorges, les Saboliens durent en venir à la séance des tirs aux buts pour composter leur ticket (0-0). Fousseyni Cissé avait pourtant eu la possibilité d’ouvrir la marque sur penalty, en vain. On notera à nouveau la grosse présence d’anciens joueurs du Mans FC : Karim Lair, Corentin Guiet, le capitaine Benjamin Riclin, Anthony Derouard, Emmanuel Thibault et la récente recrue Florian Robert. Prochaine étape pour Sablé prévue dès mercredi face à l’Olympique de Saumur d’un certain Arnaud Billeaux.



Parmi les autres qualifiés, pour les 32e de finale cette fois-ci, figure Anthony Le Tallec, qui passe le piège Vénissieux (R1) avec Annecy (0-1). Le club haut-savoyard se déplacera à Fleury (N2) pour le prochain tour. Pas de mauvais surprise non plus pour Sedan (N2) qui se débarrasse de Saint-Méziéry (R1) facilement (5-0). Le club de Raphaël Calvet jouera chez son voisin de Schiltigheim (N2). Enfin, début gagnant pour Dorian Lévêque, désormais joueur de Rumilly Vallières (N2). Entré en cours de match, il s’impose aussi facilement face à Saint-Priest, pourtant pensionnaire du même groupe (5-1), et sera opposé à Prix-lès-Mézières (N3).