• Franck

5 chiffres avant Cholet/Le Mans

Le Labo de la Tribune Mancelle a choisi 5 chiffres pour vous présenter le match de la 33e journée entre le SO Cholet et Le Mans FC, ce lundi au stade Pierre-Blouen.


-2-

Le Mans vient de signer 2 victoires consécutives à l’extérieur, à Saint-Brieuc (0-1) puis à Orléans (1-3). Les Sang et Or vont donc viser naturellement un 3e succès de rang hors de leurs bases, à Cholet. La performance n’est pas chose aisée. Pour preuve la dernière série de ce type nous renvoie au début de la saison 2017-2018, en National 2. Les Sarthois avaient démarré la saison en trombe en allant s’imposer à Lorient B (1-2), à Rennes B (0-1) et à Trélissac (1-2). Ils avaient poussé le vice jusqu’à un 4e succès, à Fontenay (1-2). Depuis, Le Mans a eu 4 fois l’occasion de revenir 3 fois de suite avec la victoire de son déplacement, jusqu’ici sans succès. La dernière fois pas plus tard que cette saison, où après les victoires obtenues à Avranches (0-1) et SC Lyon (1-3), les Manceaux avaient chuté à QRM (2-0).


-3-

Les Manceaux nous gratifient d’un festival offensif depuis quelques semaines. Ils viennent ainsi de réaliser une performance rare : aligner trois rencontres de championnat consécutives en marquant au moins 3 buts (3-1 contre le SC Lyon, 4-0 contre Créteil et 3-1 à Orléans). A vrai dire ce n’est que la 3e fois que cela arrive. En mai 1990, déjà dans la dernière ligne droite de 3e division, le MUC avait cartonné La Rochelle (5-1), la réserve rennaise (3-1) et Ancenis (5-0) pour une issue heureuse (l’accession en D2). Moins bon souvenir, lors de la fin de saison 2010/2011, Le Mans battait Laval (4-0) et Nantes (3-2) mais était battu entre temps à Vannes (3-4). Ces 10 buts n’avaient donc servi à rien. Si l’objectif de ce lundi est uniquement les 3 points, signalons toutefois que si par bonheur les hommes de Didier Ollé-Nicolle venaient à inscrire de nouveau 3 buts ou plus, ce serait la première fois de l’histoire du club qu’ils réalisent cette performance sur 4 matchs de suite.


-8-

8ème : c’est le classement à domicile de Cholet cette saison. Les Choletais étaient pourtant intraitables au Stade Omnisports au départ du championnat : 4 victoires et 2 nuls lors de leur 6 premières réceptions (dont un festival 5-4 contre Saint-Brieuc). Le premier accroc arrive fin novembre et le venue du Red Star, qui s’impose 2-0. Dès lors, venir à Cholet sera beaucoup moins menaçant. Et quand à partir de février le SOC s’installe (enfin) dans son jardin synthétique de Pierre-Blouen (leur stade historique qui n’était pas homologué jusqu’ici), la dynamique change à peine : 2 victoires, 2 nuls et 2 défaites depuis lors. Les Rouge et Noir restent de plus sur 3 matchs sans victoire et une lourde défaite contre Bastia (1-4) lors de la dernière réception. Bref, le moment idéal pour les Manceaux d’aller enfoncer le clou.


© SO Cholet


-10-

Manceaux et Choletais vont s’affronter pour la 10ème fois de leur histoire commune. Compagnon de route des premières saisons mucistes, Cholet avait accueilli le MUC dans son stade Blouen pour la première fois dès le 12 octobre 1985, pour un match nul 0-0. Puis, séparé pendant plus de 25 ans, les deux clubs se sont retrouvés en CFA2 en 2014. C’est cette saison-là d’ailleurs que Cholet a remporté son seul match à domicile face aux Sarthois (1-0). Mais les supporters manceaux se souviendront surtout de la dernière fois que nos joueurs se sont déplacés dans le pays des Mauges. Il y a deux ans, dans le sprint final qui devait emmener les Sang et Or en barrages, l’étape de Cholet à la 31e journée s’était soldée par une très précieuse victoire acquise grâce à un but de Romain Montiel à la 51ème minute. Deux ans plus tard l’histoire se répète, et on espère évidemment la même issue.




-11-

Billal Brahimi est en feu ces derniers temps. Déjà buteur mardi contre Créteil, il a récidivé à Orléans avec 2 nouvelles réalisations. Il passe ainsi la barre des 10 buts inscrits en championnat (11 exactement à ce jour). Depuis 10 ans, il n’est que le 3e joueur du Mans à réaliser cette performance. Vincent Créhin avait surpassé cette barre à 3 reprises : 19 buts en 2016/2017, 19 à nouveau en 2017/2018 et 11 buts en 2018/2019. Mamadou Soro avait également maqué 16 buts en 2017/2018.

Il est également devenu le 15ème joueur dans l'histoire du club à marquer au moins deux doublés dans une même saison de championnat.

  • Vincent Créhin (4 doublés en 2017-2018, 3 en 2016-2017)

  • Emmanuel Thibault (2015-2016)

  • Basile Camerling (2014-2015)

  • Tulio De Melo (2005-2006)

  • Chiguy Lucau (3 doublés en 2004-2005)

  • Daniel Cousin (2000-2001)

  • Didier Drogba (1999-2000)

  • Réginald Ray (1997-1998)

  • Emerick Darbelet (1996-1997)

  • Patrick Van Kets (4 doublés en 1995-1996, 3 en 1994-1995)

  • Joël Bossis (1989-1990 et 1990-1991)

  • Pascal Affaire (1987-1988)

  • Philippe Loison (1987-1988)

  • Bruno Vérien (1986-1987 et 3 doublés en 1985-1986)




41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout