top of page

Le Mans FC / Thonon Évian Grand Genève FC : Le Mans rate le coche et continue de stresser

Avec seulement cinq journées restantes, deux équipes en difficulté au classement, Le Mans et Thonon, respectivement neuvième et dixième, se sont affrontées au Parc de la Californie dans un match crucial pour le maintien. Revenons sur cette rencontre importante.



Une semaine après une victoire difficile contre Montauban, les joueuses du Mans ont longtemps dominé et maintenu le FC Nantes en échec lors du derby. Cependant, dans les dernières minutes du temps additionnel, Juliette Mossard a surpris Dumas avec un lob, privant ainsi les locales de trois points cruciaux pour le maintien. Malgré cela, l'équipe de Bouzid a réussi à sortir de la zone de relégation la semaine suivante, grâce à un match nul contre Orléans et à la défaite de Metz.



Malgré deux solides performances à domicile ponctuées par des buts, Henry démarre la partie sur le banc, laissant Palène et Bouron en tant que défenseurs latéraux. Devant, le duo Vagre - Lamine faisait son retour dès le coup d'envoi, après plusieurs semaines d'absence où l'équipe du Mans avait dû composer sans ces deux attaquantes.



Thonon se montre menaçant dès la 10e minute avec Coumba Mbodji, nouvelle recrue hivernale, mais sa tentative finit hors cadre. Cinq minutes plus tard, la numéro 24 des visiteuses tente une frappe de loin, obligeant Dumas à dévier le ballon sur la transversale ; Policarpo reprend, mais manque le cadre.


Vers la mi-temps de cette première période, Dumas capte une nouvelle frappe lointaine ; dans la minute suivante, Vagre tente sa chance, mais envoie le ballon au-dessus de la barre transversale. À dix minutes de la pause, Le Mans se procure la meilleure occasion du premier acte. Palène centre depuis le côté droit, la 9 mancelle manque de peu sa reprise ; le ballon parvenait à Lamine à quelques mètres du but adverse, mais l'attaquante expédie le cuir au-dessus.


Thonon se créait une dernière opportunité sur un centre, Dumas dégageait du poing sur la tête de Policarpo, dont la tentative passait au-dessus de la barre. Au cours de cette action, la portière et Giffaut se percutent, handicapant le gardien pour la suite du match.


À la mi-temps, Le Mans et Thonon comptent virtuellement deux points d'avance sur Metz, qui avait été battu 2-0 plus tôt dans la journée par les leaders, Strasbourg, sur le terrain de Saint-Symphorien. Avec la possibilité de prendre 4 points d'avance sur les Messines, les deux équipes devaient faire preuve de plus de réalisme devant le but.


Après une perte de balle au milieu de terrain de la part du Mans, Mbodji part de son côté droit, progresse vers le côté gauche de la surface et envoie une frappe du droit qui finit dans le petit filet du but de Dumas. Thonon mène 1-0, au grand plaisir de leurs quelques supporters présents.



Le Mans pousse pour égaliser, multipliant les corners, mais les filets restaient immobiles. Plus le temps passait, plus les espoirs de victoire s'amenuisaient pour les Sarthoises. À dix minutes du coup de sifflet final, Mbodji obtient un penalty en faveur de son équipe. Solanet, la buteuse de Thonon, le transforme et mettait fin aux espoirs des Sang et Or.


Le Mans est donc à l'issue de la rencontre à la 10e place, la dernière non relégable; une unité devant Metz, à quatre journées de la fin de la saison. Le prochain match aura lieu à Lens, il faudra attendre le dimanche 12 mai pour revoir les Mancelles à la Californie contre Strasbourg.


Fiche technique :


Le Mans FC - Montauban : 0-2 (0-0)


Buts : Coumba Mbodji (48e) et Tatiana Solanet (80e) pour Thonon Évian


Avertissements : Mana Lamine (5e), Gasnier (88e) pour Le Mans FC


Le Mans FC : Jade Dumas – Valentine Roger, Émilie Giffaut, Chloé Bourdoiseau – Marie-Laure Palène (Esther Siluvangi, 89e), Wissem Bouzid (Inès Affri, 89e), Chloé Philippe (Marie Oger, 83e), Anaïs Gasnier (c), Zoé Bouron – Naomie Vagre, Mana Lamine (Madison Henry, 77e)


Non entrées en jeu : Julie Ranoul


Entraîneur : Damien Bollini


Montauban : Eva Danjou – Laura Magnin-Fevsot (Marine Furet, 90e+1), Lisa Nicot, Maureen Palma, Alexia Trévisan (c) – Anna Clérac, Margot Esposito, Tatiana Solanet (Amandine Jung, 84') – Coline Stephen, Coumba Mbodji (Ndeye Lohourignon, 90e+1), Élodie Policarpo (Anissa Belkasmi, 77')


Non entrées en jeu : Wolimata Ndiaye


Entraîneuse : Wahid Chaouki


Les échos de la Calif :


Pendant le match, plusieurs groupes de supporters du club étaient présents dans les tribunes. Cependant, ils semblaient plus être des spectateurs passifs, affichant peu d'enthousiasme pour leur équipe et exprimant leur mécontentement face aux décisions des arbitres, certains allant jusqu'à proférer des insultes.


Heureusement, malgré leur petit nombre, une dizaine de supporters visiteurs ont réussi à créer une atmosphère positive. De plus, plusieurs joueuses mancelles étaient absentes pour diverses raisons, tout comme l'attaquante du FC Nantes, Camille Robillard, qui était également présente.


La R1 Féminine se déplaçait sur la pelouse de la lanterne rouge du championnat, tout comme les U19 Nationales. Dans les deux cas, face à Mouzillon Étoile et face au Stade Brestois, les scores finaux furent 1-1. Les U18 se sont quant à elles se sont imposées 5-2.

55 vues0 commentaire

Comments


bottom of page